COUPE DE FRANCE (1/2) : YZEURE ET CHELSEA SURPRIS S’OFFRENT UNE FINALE

Les Yzeuriennes (Chelsea SURPRIS) ont fait preuve de réalisme grâce au doublé de Mbengue pour prendre un avantage décisif face au FC Nantes (Roseline Eloissaint) Ipqui n’a pu combler ce retard de deux buts.

Pour cette demi-finale historique entre deux pensionnaires de Division 2, l’opportunité de décrocher une finale était inédite. Deux formations qui réalisent également une bonne saison en championnat.

Pour cette rencontre, les deux équipes sont restées fidèles à leyr philosophie. D’un côté, une équipe nantaise au jeu collectif et posé illustré par une possession du ballon dès les premières minutes, de l’autre, une équipe d’Yzeure solide en défense qui se projette rapidement en attaque grâce notamment à Mbengue. Et cette attaquante sénégalaise qui va être le bourreau des Nantaises exploitant la moindre erreur. Sur un ballon récupéré à la capitaine adverse Lorgeré, elle filait battre Carré sans trembler. Le premier tir cadré du match et le premier but (1-0, 13′). Nantes tente de réagir mais peine à inquiéter Beitz face au bloc en place. Eloissaint, côté droit place une frappe en angle fermé au dessus (23e).

Yzeure n’en demande pas autant. Mbengue est encore là pour contrer un ballon de Gagnet et crucifiait Carré avec toujours la même lucidité face au but (2-0, 30′). Les visiteuses ont pris un coup derrière la tête et le jeu s’équilibre. La tentative de Gagnet avant la pause s’envole au dessus du cadre (42e).

 

Mbengue a encore frappé, Nantes piégé
A la reprise, Yzeure reste bien en place même si au fil des minutes, l’intensité monte. Un corner de Pian est repris de la tête par Gagnet et il faut un sauvetage de la capitaine Manie sur la ligne (57e) pour éviter le 2-1. Beitz qui n’avait pas eu d’arrêts à réaliser était ensuite décisive lorsque Khoury arrivait à gauche après un une-deux avec Pian. La gardienne canadienne restait sur ses appuis pour repousser (62e). Le dernier rempart était échauffé et allait chercher le coup franc d’Eninger au ras du poteau pour concéder un corner (67e). Suite à ce dernier, le centre de Pian pour la tête de Dhaeyer et la déviation de Khoury se concluait par la réduction de l’écart par Eninger (2-1, 67′). Yzeure venait de céder mais ne paniquait pas.

L’entrée de Khoury apportait du dynamisme à l’attaque nantaise et la frappe de la Libanaise était cadrée (69e). C’est une attaque défense qui commençait à se mettre en place cependant les Nantaises ne trouvaient pas les espaces, perdant trop rapidement les ballons. Et en contre-attaque, le danger restait omniprésent. Un coup franc de
Moreira de plus de 50 m pour Mbengue côté gauche dans la surface se concluait par une frappe croisée sans contrôle du gauche qui est proche de trouver la lucarne opposée (80e).

La fin de match à sens unique ne donnait rien. En dehors d’un corner d’Eninger, avec une tête de Diaz prolongée au second poteau où Lorgeré plaçait une reprise de demi-volée du droit au dessus (82e), les ballons nantais étaient tous repoussés par Manie et consoeurs. Yzeure pouvait laisser exploser sa joie et s’offrir une finale historique.

Dimanche 26 mai 2022 – 15h00 (FFF TV)
YZEURE (D2) – NANTES (D2) : 2-1 (2-0)
Yzeure (Stade de Bellevue)
Arbitres : Audrey Gerbel assistée de Valérie Todeschini et Violette Le Chevert. 4e arbitre : Siham Benmahammed

Buts
1-0 Seynabou MBENGUE 13′ (Dans le rond central, Ou Mahi récupère le ballon et cherche Mbengue en profondeur qui profite d’un contrôle trop long de Lorgeré à 30 m de son but. Mbengue vient se présenter face à la gardienne au point de penalty et ouvre son pied droit)
2-0 Seynabou MBENGUE 30′ (Sur un ballon d’Ou Mahi, Lorgeré est trop juste de la tête mais sa partenaire Gagnet passe derrière pour tenter de dégager mais se fait contrer par Mbengue côté gauche. Elle s’avance dans la surface à 13 m croise sa frappe du droit dans le petit filet opposé)
2-1 Thelma ENINGER 67′ (Couloir gauche, Pian délivre un long centre en cloche qui retombe aux 20 m pour la déviation de la tête de Dhaeyer sur Khoury dans la surface qui sert à gauche Eninger dont la frappe du droit du point de penalty termine dans le petit filet droit)

Avertissements : Woedikou 40′ ; Pian 80′

Yzeure
Beitz ; Surpris, Moreira, Manie (c), De Sousa ; Cassagne ; Woedikou (Seddaoui 88′), Ou Mahi (Barka 90+3′), Steinschneider (Tsadjia 60′), Goumeziane ; Mbengue
Blessée : El Ghazouani

Nantes
Carré ; Dhaeyer, Manceau (Diaz 70′), Lorgeré (c), Gagnet (Cardozo 90+1′) ; Lelarge, Bueno ; Eloissaint, Eninger, Ringenbach (Khoury 54′) ; Pian
Banc : Szemik (G), Delorme, Messager
Blessées : Pervier-Arragon, Peneau, Dinglor, Le Moguedec
Sélections : Oillic, Mossard

Stats
Tirs cadrés : 5/4
Tirs non cadrés : 4/10
Possession : 37%/63%
Corners : 1/7

Source : footofeminin
Texte : Sebastien Duret
Scroll to Top