CONCACAF W : HAÏTI- JAMAÏQUE, UN MESSAGE FORT DU SÉLECTIONNEUR JAMAÏCAIN À SES PROTÉGÉES

Avant le coup d’envoi de la rencontre mettant aux prises ce lundi 11 juillet 10 heures au stade BBVA, sis à Guadalupe, Monterrey au Mexique comptant pour le championnat féminin de la CONCACAF, qualificatif à la Coupe du Monde de la FIFA, Australie et Nouvelle-Zélande 2023 et aux Jeux olympiques de Paris 2024, le sélectionneur national de la Jamaïque, Lorne Donaldson, peut-être pour motiver ses protégées, a lancé un message fort aux Jamaïcaines, et les Grenadières n’allaient pas y apprécier.

Il faut dire que la Jamaïque s’apprête à affronter Haïti avec la peur au ventre, car moralement, les Raggae girls sont affectées par la mort de Jedine Carr, jeune et très prometteuse footballeuse, atteinte d’une balle qui l’a tuée vendredi 8 juillet. Avant le match contre Haïti, toute la famille du football Jamaïcain pleur la mort de Jedine Carr.

” Si j’ai été à votre place dans le championnat féminin de la CONCACAF, qualificatif à la Coupe du Monde et aux Jeux olympiques, et si vous m’aviez offert cette possibilité, faites moi confiance, je l’aurais pris sans manque pour aller en Océanie “, a déclaré Lorne Donaldson, sélectionneur national de la Jamaïque avant d’affronter Haïti, ce soir à 10 heures au stade BBVA, sis à Guadalupe, Monterrey au Mexique.

Une déclaration pour peut-être motivé ses protégées qui doivent battre Haïti pour se qualifier. A l’inverse, Lorne Donaldson, sans être conscient par ce message fort, égratigne sans doute les Grenadières qui promettent la guerre aux Jamaïcaines.

Barbarah Bourdeau / Totalmixradio.com

Scroll to Top