FOOT FÉMININ – SÉLECTION U 20 : LE CRI DE DÉTRESSE DE PARNEL GUERRIER

Du 25 février au 12 mars 2022 en République dominicaine, Haïti, placée dans le groupe H avec Jamaique, Guatemala et Cuba, disputera le championnat féminin de la CONCACAF U20, qualificatif à la Coupe du Monde de cette catégorie qui se tiendra au Costa Rica. À quelques 3 mois du coup d’envoi de cette compétition, “la sélection U20 d’Haïti n’existe pas”, selon Parnel Guerrier qui en a profité pour lancer un cri de détresse. 

Pour commencer, l’ancien capitaine du Victory SC, devenu entraîneur, a laissé entendre qu’il est l’adjoint du sélectionneur Geraldo depuis 2018. En raison d’un problème administratif, ce dernier qui est de nationalité vénézuélienne, ne pouvait pas voyager en 2020 chez nos voisins Dominicains lors du tournoi qui avait vu le Mexique chiper le billet aux dépens d’Haïti aux tirs au but.

S’exprimant sur la structure et l’organisation de cette sélection, Parnel Guerrier dit : ” on est au stade de zéro. Nous devions débuter avec les préparatifs depuis le mois d’octobre. Aujourd’hui, on est en novembre, et jusqu’ici rien n’est encore fait. Les joueuses sont éparpillées un peu partout. Depuis juin, nous n’avons pas eu la chance de travailler avec les jeunes Grenadières sur le terrain. Elles ne sont plus au Ranch de la Croix-des-Bouquets, et ce bien que la majorité d’entre elles vivent encore en Haïti “, a raconté Parnel Guerrier qui n’a pas mâché ses propos pour fustiger le comportement des responsables.

” Après le tirage au sort et la publication du calendrier, aucune réunion n’a été organisée pour savoir qu’est ce qu’on doit et/ou va faire pour préparer cette échéance. Il y a de cela trois semaines, j’ai pu parler avec Yvon Sévère (membre du Comité de normalisation), il m’a dit que des travaux d’aménagement sont en train d’effectuer au Ranch, mais rien de concret n’a été fait pour éradiquer le problème”, a-t-il dit.

” Je n’ai reçu pas une gourde pour être l’adjoint du Sélectionneur national, je ne voulais pas en parler, mais c’est une réalité, et je ne suis pas le seul qui se trouve dans cette situation.”

Pour Parnel Guerrier : “le miracle est encore possible, mais il va falloir que nous débutons bientôt avec les préparations, car pour être qualifié, il faut franchir les obstacles que représentent les USA, le Mexique ou encore le Canada. Sans une préparation adéquate, il serait impossible d’aller au Costa Rica”, a fait savoir en guise de conclusion Parnel Guerrier à l’émission GABY LIVE, diffusée sur les antennes de Totalmixradio.com

Barbarah Bourdeau / Totalmixradio.com

Scroll to Top