Valentina FC prive les Tigresses de la finale

Pour la première fois depuis 2011, les Tigresses ne disputeront pas la finale de la compétition majeure en football féminin. Grâce à une Mikerline Saint-Félix motivée et impliquée dans deux réalisations somptueuses en moins de 13 minutes (11e et 24e). Valentina s’impose 2-1 en demi-finale et gagne le droit de défier l’Aigle Brillant, vainqueur 1-0 de l’ASF Croix-des-Bouquets en finale.

Pour la première fois depuis 2011, les Tigresses manqueront la finale de l’une des compétitions majeures du pays et, concours de circonstances, c’est Valentina, sa bête noire de 2008-2010, qui l’aura mis hors course.

Auteure d’un triplé samedi soir face à Venus des Gonaïves, Mikerline Saint-Félix, qui retrouve graduellement sa grande forme après une longue période sabbatique pour cause de blessures, avait promis qu’elle allait enfin disputer une finale avec Valentina depuis ses blessures en sortant les Tigresses. Abaïna Louis avait répliqué : « Ceux qui ont des dents sont incapables de mordre face aux Tigresses, voire des édentés » pour signifier que Valentina n’avait pas les ressources qu’il faut pour venir à bout de son équipe.

Mercredi soir, les deux formations ont assisté à l’accession en finale de l’Aigle Brillant, vainqueur de l’Association sportive féminine de la Croix-des-Bouquets 1-0, grâce à une réalisation de Sendie Pierre (17e) avant d’avoir le droit de s’affronter. Sofia Batard, qui entraîne l’Aigle Brillant en compagnie de Sherlo Louismé, pouvait elle aussi préparer sa finale en regardant son futur adversaire. Naturellement, l’ancienne joueuse des Tigresses s’attendait à ce que son ancien club soit son adversaire en finale, puisque dans de telles circonstances elle serait gagnante soit sur le banc si l’Aigle Brillant l’emportait, soit dans le cœur si Tigresses gagnait cette éventuelle finale.

Valentina surprend tout le monde

Mais dès le coup d’envoi de la rencontre mettant aux prises les championnes en titre et leur éternel adversaire, Valentina va chercher le ballon très haut. Avec une Mikerline Saint-Félix reconvertie en milieu offensif et très remuante, Valentina donne du mal à l’adversaire. Et Cynthia Chery encore assez solide dans les buts assure chaque fois qu’Abaïna ou une autre joueuse des Tigresses parvient à tenter sa chance. Plus incisive, Valentina ne met que 11 minutes pour trouver la faille dans la défense des Tigresses. Tentant sa chance d’environ 30 mètres d’une puissante frappe du gauche, Mikerline St-Félix marque le 1er but à la 11e minute. Edgenie, impuissante ne peut que constater les dégâts. Dessinant une courbe parfaite, le ballon s’engouffre sous la transversale droite, des buts d’Edgenie et Valentina mène 1-0.

12 minutes plus tard, Mikerline Saint-Félix, encore elle, réussit une roulette zidanesque à la perfection pour mettre dans le vent trois vis-à-vis avant de centrer en puissance pour Stéphanie Clermond au point de penalty. La préparation de cette dernière est belle, sa reprise de tête plongeante impeccable, Edgenie n’y voit que du feu. Valentina mène 2-0. Choisissant alors de gérer son avantage, Garry Evens Germain renforce un peu plus son jeu en milieu de terrain. Si un petit coup d’Angeline Gustave sur Mikerline Saint-Félix fit couler des sueurs froides dans le dos des fans de Valentina, plus rien ne changera dans la partie jusqu’en fin de partie et une réduction du score sans conséquence sur la suite de la compétition. Valentina s’impose 2-1 et va disputer sa première finale d’une compétition nationale de football féminin depuis 2010. Il défiera l’Aigle Brillant qui accède en finale pour la première fois depuis 2016. En 2016, l’Aigle Brillant avait été battu en finale par les Tigresses.

La défaite des Tigresses en demi-finale de la 2e édition de la Coupe du Parlement aura été la lie d’une coupe amère récompensant une saison difficile depuis le départ de ses stars vers le Canada et de la blessure de sa super star Melchie Daelle Dumornay. Jamais les Tigresses n’avaient été privées de finale de championnat nationale de football féminin depuis les 3 années de disettes (2008, 2009, 2010) dominées par Valentina. Maigre consolation, les Tigresses joueront la petite finale de la compétition contre l’Association sportive féminine de la Croix-des-Bouquets samedi, avant que l’Aigle Brillant ne défie Valentina FC pour le trophée récompensant le vainqueur de la 2e édition de la Coupe de football féminin du Parlement haïtien.

Enock Néré

lenouvelliste.com

kodekings

Read Previous

Lindor Pierrive s’adjuge l’«Overall»

Read Next

Un autre mapou est tombé

en_USEnglish