SPORT – JUSTICE : EVANS LESCOUFLAIR APPRÉHENDÉ PAR L’INTERPOL !

Le nom d’Evans Lescouflair, dit Dady, résonne fort dans le milieu sportif haïtien vu qu’il ait été formateur et ministre des sports. Dans la foulée, il avait participé à la formation, mais aussi, à la destruction de nombreux footballeurs haïtiens. Pointé du doigt à deux reprises dans une affaire de scandale sexuel sur mineurs, le pédophile et prédateur sexuel connu a été arrêté par Interpol au Panama, hier samedi 2 juillet 2022.

“Je suis un battant, je suis un combattant”, avait déclaré Evans Lescouflair blanchi par la justice après des accusations de viol et de pédophilie qui pesaient contre lui en 2011 dans l’affaire de Willio Dor.

Onze (11) ans après, l’Ambassadeur Claude Alix Bertrand monte au créneau pour dénoncer à nouveau Lescouflair qui devait se présenter devant le Commissaire du gouvernement a.i de Port-au-Prince. Après avoir nié ces accusations dans une vidéo, Lescouflair avait pris la fuite.

« Evans Lescouflair a le droit de faire la demande de report. Nous la lui accordons. Son avocat nous informe que son client séjourne à l’étranger. Dès son retour, il se présentera au parquet », avait révélé le Commissaire du gouvernement a.i de Port-au-Prince. « Nous l’attendons de pied ferme au parquet sur les faits mis à sa charge. Le cas contraire, nous prendrons les dispositions que de droit », avait menacé le commissaire du gouvernement Lafontant qui avait passé de la parole aux actes en faisant appel à l’Interpol.

En cavale, Evans Lescouflair qui voulait fuir la justice de son pays, oubliant qu’on n’est plus en 2011 et qu’il n’est plus le grand manitou qui régnait en maître dans les gouvernements d’alors, allait se réfugier au Panama. Contre toute attente et au grand dam de ses amis, il est donc arrêté par l’Interpol et peut-être qu’il serait extradé en Haïti pour répondre aux questions de la justice haïtienne.

Barbarah Bourdeau / Totalmixradio.com

Scroll to Top