FOOTBALL : SOVELINE BEAUBRUN A-T-ELLE ÉTÉ RÉELLEMENT PAYÉE POUR MENTIR ?

Le torchon brûle maintenant entre l’ancienne administration de la FHF et l’ancienne capitaine de l’AS Tigresses et de la sélection haïtienne féminine de football, Soveline Beaubrun, et ce depuis la dernière sortie de la Grenadière sur les réseaux sociaux où elle avait clairement dénoncé la façon dont on l’avait traitée. En guise de réaction, les anciens membres du bureau fédéral croit savoir que la native de Liancourt a été payée pour mentir. Revenons en détails sur ce dossier !

” Après avoir rendu de bons et loyaux services pendant 9 ans au football haïtien, je ne m’imaginais jamais mener cette vie aujourd’hui. J’avais l’habitude de m’investir à fond dans l’espoir de décrocher un contrat ailleurs, soit en France plus précisément. Cependant, les grands manitous de la FHF avaient à l’époque, refusé toute offre des équipes qui voulaient avoir mes services, soit contrat ou essai ou encore les deux à la fois sans oublier scholarship. Après tous ces refus, les blessures s’enchaînaient, et voilà une future teintée de noirceur envahit ma cheminée. Aujourd’hui, je pouvais être une footballeuse qui évolue à l’étranger et qui gagne sa vie ou encore une infirmière (nurse) résidant aux USA “, avait clamé haut et fort Soveline Beaubrun, ancienne capitaine de l’AS Tigresses et de la sélection haïtienne féminine de football, sur sa page Facebook, le mardi 31 mai dernier.

Pour l’ancienne administration de la FHF, Soveline a été payée pour mentir et tenter de salir l’image de Camp Nous qui pourtant a fait d’elle, ce qu’elle est aujourd’hui.

Dans ce petit jeu, l’ancienne administration de la FHF a fait les rappels suivants : ” D’abord Soveline n’est pas à en Haïti (à Liancourt) mais est aux USA depuis octobre 2020. Actuellement, elle étudie dans une université et bénéficie d’une bourse très chère (scholarship) d’études grâce au football. Elle étudie, selon cette note, dans une grande université du Texas aux USA avec logement, nourriture, livres soins médicaux. Le tout gratuitement rien qu’en jouant au jouant au football et bénéfice donc de meilleurs avantages que les autres qui sont en France qui rêcoivent un salaire insignifiant mais n’ont pas la chance de préparer leur avenir après le football au contraire de Soveline qui crache sur ceux là qui lui ont fait du bien puisque grâce au football et Camp Nous, elle a fait ses études secondaire jusqu’à la philo sans dépenser un centime “, précise la note publiée par l’ancienne administration. Vrai ou faux ?

Faisant allusion aux blessures à répétition de Soveline Beaubrun, la note dit : ” Comme footballeuse, elle a été blessée très gravement en deux fois (beaucoup de footballeurs et footballeuses qui ont eu ce type de blessure de ligaments croisés du genou ont dû laisser le foofball parce l’opération au genou coûte très chère. La 2eme intervention a été pratiquée dans une clinique professionnelle au Texas et c’est une intervention qui coûte normalement 200,000 mille dollars aux USA et elle a pu être opérée et a bien récupéré parce que tout simplement les dirigeants ont fait de gros efforts pour la faire opérer avec de grands chirurgiens dans de grands hôpitaux “, qui confirme les blessures de Soveline, mais tout en précisant que les dirigeants avaient tout fait pour voler au secours d’elle.

Au niveau de Totalmix, nous avons posé cette question : qui volera au secours de Soveline Beaubrun ? En guise de réponse, l’ancienne administration de la FHF dit clairement que : ” Maintenant, Soveline n’est pas dans la misère ; on peut dire que de toutes les filles de Camp Nous, c’est elle qui a eu plus d’avantages puisqu’elle bénéficie d’une full scholarship pour étudier dans une grande université aux USA dans l’état riche du Texas ; et si elle a pu bénéficier de ces avantages d’abord c’est parce qu’elle avait fait de bonnes études dans l’école de Camp Nous avec un bon niveau d’anglais et aussi parce qu’elle avait un bon niveau athlétique qui fait qu’elle reçu la bourse”.

Répondant toujours aux propos de Soveline Beaubrun, qui semble trahit ses anciens alliés, le camp Dadou dit : ” Soveline Beaubrun a été la premiere joueuse de Camp Nous à aller faire stage en Europe ; elles étaient trois lors de ce stage au FC Métz : Soveline Beaubrun,
Kensia destinvil et
Batcheba Louis. Dommage ce stage effectué en 2017 n’a pas apporté de fruit au FC Metz. Quand Soveline a laissé Haïti en novembre 2020, elle avait la possibilité d’aller en France puisque l’entraîneur Laurent Mortel avait trouvé un contrat en France pour elle, mais elle avait choisi d’aller aux USA avec cette possibilité d’étudier”.

Au regard de ce qu’a fait savoir les membres de l’ancienne administration de la FHF, on est en droit de se demander : Soveline Beaubrun a-t-elle été vraiment payée pour mentir et dénoncer ses anciens bienfaiteurs ?

Dossier à suivre et peut-être : Soveline Beaubrun fera d’autres sorties sur sa page Facebook, de quoi répondre aux propos de l’ancienne administration de la FHF !

Barbarah Bourdeau / Totalmixradio.com

Scroll to Top