FOOT – CONCACAF FÉMININ : PARTICIPER EST UNE NÉCESSITÉ POUR LES GRENADIÈRES

La phase préliminaire du championnat féminin de la CONCACAF 2022 a une importance capitale pour le football féminin haïtien de la zone. Il revient à dire que c’est à partir de cette compétition qu’on va décider l’avenir du football féminin haïtien.

Ce championnat servira, entre autres, comme éliminatoires de la Coupe du Monde Australie / Nouvelle-Zélande 2023, des Jeux olympiques Paris 2024 et la première édition de la Gold Cup féminine que va lancer l’instance suprême de la zone, la CONCACAF.

C’est dans cette bataille à multiples objectifs que la sélection haitienne senior s’apprête à défendre pour obtenir des billets de qualification au cours de l’année 2022 .

Pour ainsi dire, le Comité de Normalisation de la FHF décrète ” l’ANNEE 2022, l’ANNÉE DU FOOTBALL FÉMININ HAÏTIEN” à l’occasion de la commémoration, le 19 décembre 2021, de l’anniversaire du cinquantenaire du 1er match du football féminin en Haïti.

En d’autres termes, c’est une stratégie employée par les dirigeants de la Concacaf pour nous rappelle une démarche pareille mise en place en 2018 pour la ligue des nations avec les équipes masculines.
En plus du titre de la ligue des nations lui-même, associé au maintien ou à la relégation dans l’une des divisions de la différente ligue soit (ligue 1, ligue 2 et ligue 3). Il y avait aussi une place pour la Gold 2019 et le classement pour les éliminatoires de la Coupe du monde de football, Qatar 2022.

Les vedettes de la sélection haïtienne convoquées en l’occurrence de Nérilia Mondésir, Melchie Daelle Dumornay, Roselord Borgella et consorts auront pour mission de tirer leurs épingles du jeu.
Elles vont devoir se battre de la tête et des épaules afin de permettre à Haïti de rester dans le sillage du football de la Concacaf.

Pour rappel, la Confédération de l’Amérique du Nord, Centrale et des caraïbes de football (Concacaf) dispose de quatre places directes et 2 places de barrages inter-continentales pour le mondial océanien.

Par ailleurs, deux tickets pour Paris 2024 seront aussi en jeu et quant à la Gold Cup féminine 2024, douze (12) sélections nationales dont huit (8) de la zone Concacaf et quatre équipes invitées, seront attendues pour l’événement.

La bataille s’annonce acharnée.
32 formations sur les quarante et une (41) équipes de la confédération seront à couteaux tirés pour l’obtention des huits billets en vue de la première édition de la Gold cup.

Dans ce tour préliminaire du championnat de la Concacaf qui débute en février, Haïti fait partie du Groupe E, accompagnée du Honduras, Saint Vincent et les Grenadines, les Iles Vierges Britanniques et Cuba.
Les équipes concernées auront à s’affronter une seule fois avec deux rencontres à domicile et deux à l’extérieur.

Ainsi, nos Grenadières accueilleront le Honduras le 17 février 2022 prochain et Cuba le 12 avril de la même année. Les déplacements auront lieu les 22 février à Saint-Vincent et 9 avril aux Îles Vierges.

Gracien Antoine/Totalmixradio.com

Scroll to Top