CONCACAF W: LE MEXIQUE UN ADVERSAIRE À PRENDRE TRÈS AU SÉRIEUX

Pour le second match des éliminatoires de la coupe du monde de football Australie N.Zélande 2023, les JO de Paris 2024 et la Gold Cup dont ce sera la première édition, la sélection féminine haïtienne aura sur sa route l’équipe mexicaine le 7 juillet 2022 à Mexico.

Pour commencer, l’équipe du Mexique est une formation qu’Haïti ne doit pas prendre à la légère compte tenu que les Mexicaines ont réalisé des performances de haute volée en championnat féminin de la CONCACAF en 1998 et 2010, finalistes pendant deux fois.

En l’absence des USA, elles ont été finalistes aux éliminatoires du championnat de la CONCACAF et se qualifier pour sa première coupe du monde en 1999.

À noter que les Mexicaines disputent leur première compétition officielle à l’occasion du championnat féminin de la CONCACAF 1991 disputée en Haïti. Il faut dire que les Mexicaines ont aussi participé à leur premiers jeux olympiques (2000-2004), elles comptent 6 participations.

La formation Mexicaine a participé à trois (3) phases finales de la coupe du monde, en 1999, 2011 et 2015. À l’heure actuelle le Mexique possède l’une des meilleures équipes féminines dans la zone, une sélection qui ne cesse de progresser dans la CONCACAF.

Pour le moment c’est Monica Vergara qui dirige cette équipe du Mexique, la joueuse la plus sélectionnée c’est Maribel Dominguez ( 116 capes), elle est aussi la meilleure buteuse avec 80 buts.

Voici la liste des joueuses mexicaines pour jouer le tournoi de la dernière phase à domicile :

Les Gardiennes : Alejandra Godinez Herrera, Emily Sofia, Melany Aylin Medina

Les défenseures : Karina Rodriguez, Vaitiane Kenti Robles, Rebeca Bernal Rodriguez, Bianca Elissa Garcia, Joseline Montoya , jimena Lopez

Les milieux de terrain : Alexia Fernanda Alvarado, Katty Martinez Abad, Sandra Stephany, Maria Guadalupe, Diana Laura, Casandra Montero, Lizbeth Jacqueline munoz .

Les attaquantes : Myria Alexandra Delgadillo, Christian Carolina , Alicia Cevanters Diana Ordonez.

Les Grenadières n’auront pas la tâche facile, sortir de ce groupe (USA, Mexique,Jamaïque), sera considéré comme un véritable exploit.

Gracien Antoine/Totalmixradio.com

Scroll to Top