GUATEMALA – HAÏTI : JEAN-JACQUES PIERRE FAIT LE POINT

Dans une conférence de presse déroulée à Fort Lauderdale, en Floride (USA), via zoom ce jeudi 17 mars 2022, le sélectionneur national Jean-Jacques Pierre a répondu aux questions des journalistes sur l’importance de cette rencontre qui mettra aux prises Haïti face à l’équipe Guatémaltèque le 27 mars.

Pour le technicien, ce match est capital pour le pays. Il en a profité déplorer l’absence de certains joueurs cadres de la sélection.

” Depuis six (6) mois, on n’a pas joué, maintenant ce match arrive à un bon moment. C’est vrai, on n’a pas les cadres, ils vont nous manquer, mais c’est leur décision de bouder la convocation en raison de leur occupation en club, car certains jouent pour maintenir leur club dans une meilleure position au classement et d’autres veulent boucler en beauté la saison “, a fait ressortir le sélectionneur des Grenadiers, Jean-Jacques Pierre.

S’exprimant sur le dernier conflit avec les cadres, Jean Jacques Pierre dit qu’ il n’existe aucun problème. Je n’ai aucun désaccord avec Duckens Nazon “, a précisé le technicien.

Toutefois, la discipline au niveau d’un groupe ou d’une administration, est la chose la plus essentielle selon lui. Par ailleurs, le sélectionneur national Jean-Jacques Pierre estime que sa première année à la tête du Onze national, est très compliquée.

” Oui on a passé une année très compliquée en raison aussi du passage de la Covid-19, on n’avait pas tous les joueurs à notre disposition tant au niveau de la Gold Cup, les éliminatoires de la coupe du monde mais aussi au cours des matches amicaux”, a poursuivi le numéro un des Grenadiers qui qualifie d’apprentissage son passage à la tête de l’équipe Bleu et Rouge.

Pour le moment, la sélection nationale a une pénurie de gardien de but, a fait remarquer l’ancien capitaine du FC Nantes précisant que Johny Placide a été bloqué par Bastia en raison de la situation du club dans le championnat de France de Ligue 2 BKT.

Gracien Antoine/Totalmixradio.com

Scroll to Top