CONCACAF FOOT FEMME : UNE OPPORTUNITÉ À SAISIR PAR HAÏTI

Dans son vaste projet visant à faire la promotion du football féminin de la zone, la Concacaf, entre novembre 2021 à août 2024, aura à organiser une pléiade de compétitions. S’il se respecte, la sélection féminine haïtienne de football, assurée de jouer la Ligue A des nations 2023, devrait en principe se qualifier pour la phase finale du championnat de la Concacaf 2022 et la Gold Cup 2024, et ce à défaut de rater les Jeux olympiques de Paris 2024 et la Coupe du Monde de la FIFA, Australie et Nouvelle-Zélande 2023.

Pour accéder à la phase finale du championnat de la Concacaf 2022, trente équipes (y compris Haïti), divisées en six groupes de cinq, disputeront le tour préliminaire. Dans ce petit jeu, elles auront à jouer deux rencontres à domicile et autant hors de leur base. Le tirage au sort de la première édition de ce championnat se tiendra ce samedi 21 août à Miami (Floride, USA) au siège de la Concacaf.

La phase finale du championnat de la Concacaf verra huit pays, repartis en deux groupes de quatre, dont les USA et le Canada (qualifiés d’office), s’affronter pour le gain du titre suprême.

Le tirage au sort pour déterminer les six groupes de cinq équipes qui auront à disputer le tour préliminaire du championnat de la Concacaf aura lieu, ce samedi 21 août à Miami, Floride (USA), et Haïti attend pour connaître l’identité de ses adversaires.

Le vainqueur de cette compétition qualifiera à la fois pour la phase finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Australie et Nouvelle-Zélande 2023, les Jeux olympiques de Paris 2024 et la Gold Cup 2024.

Parallèlement, les pays terminés à la deuxième et troisième places de ce championnat, disputeront un play-in en septembre 2023, et le vainqueur sera qualifié également pour la Coupe du Monde, les Jeux olympiques et la Gold Cup.

Pour la Ligue des nations 2023, Haïti, pointée en 7ème position dans la zone, jouera dans la Ligue A avec deux autres pays. La Ligue des nations (A, B et C) se disputera en septembre, octobre et novembre 2023. Elle servira de qualification pour la première édition de la Gold Cup qui se tiendra en été 2024. Pour y accéder, Haïti doit prendre la première place de son groupe. En cas de deuxième place, Haïti, pour rallier la Gold Cup, aura à disputer un play-in face à un adversaire de la Ligue B, terminé à la première place de son groupe.

Elles seront douze, les nations qui auront à disputer l’édition 2024 de la Gold Cup, huit issues de la Concacaf et quatre autres nations invitées venues des autres confédérations.

Avec une pléiade de Grenadières évoluant en Europe, en France particulièrement, Haïti a tous les atouts pour rallier la phase finale du championnat de la Concacaf 2022 et la Gold Cup 2024 s’il raterait le train emmenant à la Coupe du Monde 2023 ou aux Jeux olympiques de Paris 2024.

Barbarah Bourdeau  / Totalmixradio.com

Scroll to Top