SPORT – NÉCROLOGIE : JACQUES DESCHAMPS FILS, UN GRAND MANITOU DE LA BOXE, EST DÉCÉDÉ

Reconnu internationalement pour sa passion et son dévouement pour le développement et la pratique du noble art, Jacques Deschamps Fils, promoteur de boxe internationale, actionnaire, vice-président et trésorier du Conseil d’Administration de la Maison Henri Deschamps, est décédé dans la nuit de dimanche 7 à lundi 8 novembre à la suite d’une crise cardiaque. Du coup, un géant de la boxe professionnelle haïtienne, adulé un peu partout, s’en va pour l’au-delà.

La triste nouvelle de la mort de Jacques Deschamps Fils en dira long vu qu’il fut l’unique promoteur de boxe à travers le pays. Il fut le plus grand promoteur de boxe professionnelle en Haïti, et occupa le poste de Président de Boxe Internationale. Il comptait à son actif la gestion de carrière de champions du monde et du Commonwealth. Réputé pour être un dirigeant honnête et authentique, Jacky Deschamps, surnom donné par ses pairs, avait eu la confiance de presque tous les boxeurs venus du continent américain, entre autres, Mexique, USA, Brésil, Vénézuela, ceux de l’Amérique Centrale et des Caraïbes. Qui ne se souvient pas des traditionnelles soirées de gala de boxe organisées par Jacques Deschamps Fils au Karibe Convention Center ?

Ne fut-il pas le père spirituel d’un certain Evens Pierre, l’enfant terrible de Cité Soleil qui avait eu la possibilité de croiser les gants avec le grand Manny Pacquiao ? Jacques Deschamps Fils avait permis aux fans et sympathisants du noble art de découvrir une pléiade de boxeurs haïtiens, entre autres, Wilky Campfort, Azéa Augustama qui allait représenter Haïti aux Jeux Olympiques ou encore Mélissa Saint-Vil qui avait disputé un championnat du monde en Finlande.

En octobre 2019, Jacques Deschamps Fils, l’un des Haïtiens qui détenait une très belle carte de visite à l’échelle mondiale, a été honoré lors de la 57e édition du congrès annuel de la WBC à Cancun, au Mexique en signe de reconnaissance et pour les bons et loyaux services rendus à la boxe professionnelle pour le continent américain.

Parallèlement, Jacques Deschamps fils fut aussi vice-président du Conseil d’Administration de la Maison Henri Deschamps, « Les Entreprises Deschamps-Frisch SA ». Il a été Président de la Chambre de Commerce et d’Industries d’Haiti, il occupait également le poste de 1er Vice-président de la société SCIOP SA. Il fut aussi Consul Général Honoraire de la République de Turquie en Haïti et jusqu’à sa mort, il était Directeur de la World Fédération of Consuls (FICAC). Il fut aussi l’un des membres fondateurs de la Fondation Lucienne Deschamps dont il fut jusqu’à sa mort Président du Conseil d’Administration.

Il va sans dire que le monde financier et sportif haïtien perd un grand nom, un géant et un passionné de la boxe, qui selon nos informations, était amputé d’un pied et qui, malheureusement, est passé de vie à trépas suite à une crise cardiaque.

Que son âme repose en paix !

Source : Le Nouvelliste

Scroll to Top