FOOT – INTERVIEW : ERNSO LAURENCE “SANS RÉSERVE”

IMG 20210311 WA0016

C’est un Ernso Laurence “sans réserve ” qui s’est exprimé aux micros de nos confrères de Magik9, ce mercredi 7 avril 2021. Dans ses propos, il a épinglé, entre autres, Jacques Letang, Dadou Jean-Bart, Carlo Marcelin, les dirigeants de clubs voire la FIFA.

Pour Ernso Laurence, qui a voulu prendre les rênes de la Fédération haïtienne de football lors des élections de janvier 2020, Carlo Marcelin, s’il se respecte, devait remettre sa démission, après la chute de son patron, Yves Jean-Bart.

Pour l’ancien capitaine des Grenadiers, la désignation de Jacques Letang (président du Comité de normalisation) qui était accompagné d’une Italienne pour entendre Dadou (jugé pour scandale sexuel), est une gratification de la FIFA. Il en a profité  pour qualifier cette dernière de secte mafieux.

En guise des 100 000 dollars US accordés à la FHF pour l’organisation des championnats nationaux, entre 2019 à 2021, la FIFA avait octroyé, dit-il, 300 000 US pour le développement du football dans les autres catégories. Pour lui, il faut demander cette somme à l’ancienne administration que dirigeait Dadou dont Carlo Marcelin était Secrétaire général.

Sans langue de bois, Ernso dit : ” La FHF dispose de pas moins cinq comptes en banque. Mais, Carlo Marcelin ne détient droit de signature que sur deux ou trois”.

Ernso Laurence qui ne voulait pas dévoiler s’il va être candidat à la présidence de la FHF, a fait savoir pour l’instant, sa bataille ne vise que la restructuration du football et de son syndicat de footballeurs, et c’est pourquoi il a écrit à ses collègues de FIFPRO au profit des footballeurs haïtiens.

En guise de conclusion, Ernso Laurence a fait savoir que 14 clubs ont voulu que le championnat national soit joué alors que tous les signaux sont aux rouges pour bloquer la compétition reine du pays.

Barbarah Bourdeau  / Totalmixradio.com

 

Scroll to Top