FOOT – ARBITRAGE : WESLINE LOUIS DIT STOP !

Au nombre des arbitres du genre féminin haïtien ayant marqué à l’encre d’or l’histoire de notre sport roi, Wesline Louis n’est autre qu’une figure emblématique pour avoir gravit tous les échelons dans ce domaine. La native de Port-au-Prince, née un 18 janvier 1980 (41 ans), a dans un poste sur son compte facebook, laissé entendre qu’elle mettra un terme à sa longue carrière (11 ans) cette année pour embrasser une autre voie.

« Fin d’une aventure et début d’une autre », tel est le petit mot écrit par Wesline Louis sur sa page Facebook pour annoncer sa retraite. Elle a pris le soin de publier 13 photos résumant sa carrière. Des images prises lors de la finale des Jeux de la Francophonie (Nice 2013, France) et 2017 en Côte d’Ivoire, durant les rencontres comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA U17, au tournoi Sud ladies Cup (France), au séminaire de la FIFA ou lors des matches du championnat national.

À son palmarès, deux médailles acquises lors des Jeux de la Francophonie (Nice 2013 et Abidjan 2017), une finale de la D3 haïtienne en 2011 ou encore un derby Baltimore SC – Tempête FC au parc Levelt de Saint-Marc. Elle compte plus d’une cinquantaine de rencontres internationales, après être devenue arbitre FIFA ou arbitre assistante FIFA.

Aînée d’une famille de 7 enfants, Wesline Louis avait fait le choix de devenir arbitre de football en 2010. Trois ans après, Wisline s’introduit parmi les arbitres les plus actifs et serait devenue la première femme de l’histoire à avoir arbitré une finale du championnat national de D3.

Il faut croire que Wesline Louis, le désormais ex-arbitre qui travaille comme Auxiliaire de santé, bien qu’elle dispose d’une licence en comptabilité, souhaite occuper une haute fonction Administrative ou Technique au sein de la FHF, de la CONCACAF et de la FIFA.

« Merci à tous ceux qui ont contribué à mon succès », a-t-elle écrit en guise de conclusion.

 

Scroll to Top