FOOTBALL- ANALYSE : QUI CONTRÔLE LE FOOTBALL DE L’ÎLE D’HAÏTI ?

La réponse la plus simple serait le pays qui a le football comme sport roi. Et dans ce petit jeu, c’aurait pu être Haïti, car en République dominicaine, c’est le baseball qui règne en maître. Si l’on se réfère aux derniers résultats des confrontations des deux pays (toutes compétitions et toutes catégories confondues), ce sont les Dominicains qui contrôlent le football de l’île.

Le championnat dominicain, appelé la ” Liga Dominicana “, lancé en mars 2015, est de loin, en terme d’organisation et sponsoring, mieux structuré que celui d’Haïti qui avait pourtant fait ses débuts en 1989 avec le sacre de l’Aigle Rouge AC des Gonaïves aux dépens du Tempête FC de Saint-Marc. Certains clubs Dominicains dont le FC Cibao a son propre stade, l’estadio Cibao situé à Santiago de Los Gaballeros, la deuxième ville du pays. Quel club haïtien est détenteur d’un stade ?

La CFU Club CHAMPIONSHIP, la plus grande compétition réunissant les meilleurs clubs de la Caraibe, a déjà remporté par deux clubs Dominicains, le FC Cibao en 2017 et le Club Atletico Pantoja en 2018. Du côté des Haïtiens, seul le Cavaly AS de Léogâne, en 2021, avait gagné ce trophée.

Qui plus est, pour l’édition 2022 de la CFU Club CHAMPIONSHIP, le Violette AC et l’Arcahaie FC, deux représentants d’Haïti dans cette compétition, ont été battus par le Cibao (3-0, VAC) et l’Atletico Vega Real (2-1, AFC). Si les Archelois avaient quitté la compétition par la petite porte (éliminé au premier tour), le doyen des clubs de la Caraïbes qui fêtait ses 104 ans le 15 mai en cours, a dû compter sur le FC Cibao, tenu en échec (3-3) par le Cavalier SC de la Jamaïque, pour se hisser en demi-finale.

Sans l’ombre d’un doute, la structure met en place par les autorités dominicaines, commence à donner des résultats. En revanche, ce n’est qu’en ce mois de mai que nos dirigeants ont laissé entendre qu’ils ont fait appel à un expert de la FIFA, Gabriel Calderon Pellegrino pour voler au secours de la Direction Technique Nationale de la FHF, poste occupé par un préparateur physique, Chéry Pierre (Soldat) qui, visiblement n’a pas les compétences requises pour diriger une direction Technique nationale.

Pour rappel, le dernier match joué entre les sélections masculines seniors des deux pays, est daté du 24 mars 2013, et pour l’occasion, la République dominicaine avait battu Haïti par (3-1). Mené au score (0-3), il a fallu ce but inscrit sur penalty par Charles Hérold Junior pour sauver l’honneur pour Haïti en match amical de préparation.

Le 4 septembre 1999, après avoir battu difficilement la République dominicaine (3-2), Haïti battue (0-1) en terre voisine, s’était fait éliminer dans la course aux Jeux olympiques de Sydney 2000.

Plus près de nous, le 1e mai 2022 en cours, qui a déjà oublié que la République dominicaine, aux éliminatoires de la Coupe du Monde des moins de 17 ans filles, avait montré la porte à Haïti (2-0) ?

Au regard de ces faits, si voys êtes lucide et honnête, vous piuvez répondre à la question : QUI CONTRÔLE LE FOOTBALL DE L’ÎLE D’HAÏTI ?

Barbarah Bourdeau / Totalmixradio.com

Scroll to Top