FHF : St-Fleur prend provisoirement les rênes

Le Saint-marcois Variéno Saint-Fleur, représentant du Baltimore SC, était le personnage le mieux placé pour prendre les rênes de la Fédération haïtienne de football devant les trois autres vice-présidents Rosnyck Grant, Étienne Beauvoir et Marie Monique André.Après la suspension, le lundi 25 mai dernier, par la FIFA  de Yves Jean-Bart pour une période de 90 jours prononcée par la Chambre d’investigation de la commission d’éthique indépendante de la Fédération internationale de football association (FIFA),  le reste du Comité Exécutif de la FHF a appliqué l’article 38 des statuts de cette fédération.
Selon cet article , alinéa 6 des statuts de la FHF, en cas d’absence définitive ou empêchement provisoire du président, ses obligations officielles sont exercées par le vice-président le plus longtemps en charge qui le représente jusqu’au plus prochain congrès. Ce congrès élit, le cas échéant, un nouveau président jusqu’à la fin du mandat.
La décision a été prise après une réunion en urgence.
Une note de presse émanant du secrétariat général informait :”La Fédération Haïtienne de Football (FHF) s’empresse d’informer que suite à la mesure de suspension provisoire de 90 jours, décidée par la Chambre d’Investigation de la commission d’éthique de la FIFA à l’endroit du Président en exercice de notre fédération, le Dr Yves Jean-Bart pour faciliter les enquêtes en cours,  le comité exécutif se réunit incessamment pour arrêter les mesures prévues par les statuts et règlements généraux de la Fédération.
La note de presse poursuit “:D’autre part, la Fédération Haïtienne de Football (FHF) veut rassurer la famille du football, les clubs affiliés, les membres des différentes commissions centrales que toutes les dispositions seront prises pour assurer la continuité de ses activités dans le respect strict des statuts propres, de ceux de la CONCACAF et de la FIFA”.

 

Scroll to Top