HAÏTI – SÉLECTION U23 / ANALYSE : KARL ANDY BELL, A-T-IL SA PLACE DANS LE GROUPE DES 20 GRENADIERS RETENUS ?

La réponse la plus simple, claire, précise et concise, est non. Karl Andy Bell, né le 20 décembre 1997 (23 ans), est arrivé en septembre 2020 sous forme de prêt à Virgen Del Camino, mais ne joue aucun match au niveau de la D4 espagnole cette saison (2020 – 2021). A-t-il sa place dans le groupe des 20 Grenadiers retenus pour le rendez-vous mexicain et comment a-t-il pu intégrer l’équipe olympique haïtienne ? Analysons les faits ! 

Dans la liste des 20 jeunes Grenadiers retenus pour disputer l’ultime phase des éliminatoires des JO de Tokyo 2021, zone Concacaf du 18 au 30 mars à Guadalajara (Mexique), 9 expatriés sont là, dont Karl Andy Bell. Le nom de ce dernier est attribué à l’effectif du club de D4 espagnol, Virgen Del Camino.

QUID DE CE CLUB ESPAGNOL DE D4 !

L’équipe de Virgen Del Camino reçoit ses rencontres au Campos Los Dominicos, surface (pelouse naturelle) et sa capacité est estimée à 1 500 places. Pour son dernier match disputé dans le groupe 8, joué le 6 mars 2021 contre San Marta, il s’est imposé (2-1) sans la présence du jeune avant-centre haïtien, Karl Andy Bell.

Il n’y a que deux étrangers retenus dans l’effectif de 28 joueurs du Virgen Del Camino pour la saison 2020 – 2021. Ce sont : Igor De Souza Fonseca (41 ans), Gagik Poghosyan (27 ans). La moyenne d’âge du club est de 30, 8 et son entraîneur n’est autre que l’Espagnol Sergio Gonzalez Garcia. Au fait, Karl Andy Bell, s’il faut considérer qu’il joue au sein de cette équipe, mais pas avec celle qui dispute la Tercera Division (D4 espagnole).

Pour l’histoire et la vérité, Karl Andy Bell n’ayant pas le niveau requis pour tenir sa place au sein des équipes de Alcorcon (D2) et Union Esportiva Llagostera (D3), s’est exilé à Virgen Del Camino (D4), sous forme d’un prêt qui expirera le 30 juin 2021.

COMMENT A-T-IL PU INTÉGRER LE GROUPE DES 20 JOUEURS RETENUS ?

Nous sommes à l’heure de la technologie, autrement dit, on ne peut pas mentir sur un joueur évoluant en Europe, peu importe la division. N’est-on pas en droit de se demander : comment a-t-il pu intégrer l’équipe olympique ?

Tout compte fait, le cas de Karl Andy Bell fera couler beaucoup d’encres d’autant qu’il a été choisi au détriment de certains très bons joueurs offensifs jouant au niveau du championnat haïtien de football professionnel. On aurait bien bien-aimé qu’il ait le talent pour défendre les couleurs de son pays, mais rien ne laisse présager qu’il sera en mesure de convaincre, vu qu’il n’a aucun match dans ses jambes.

Souhaitons qu’il saura quoi faire à Guadalajara (19, 22 et 25 mars contre Honduras, Canada et Salvador) pour convaincre le public haïtien, car dans le cas contraire, la FHF et Webens Princimé Itala auront des comptes à rendre aux fans et sympathisants du football haïtien.

Barbarah Bourdeau/ Totalmixradio.com

gabcitoj

Read Previous

FOOT – ANALYSE : HERVÉ BAZILE A-T-IL ÉTÉ PAYÉ POUR JOUER HAÏTI ?

Read Next

JO 2021 – HAÏTI : LES CAYENS PLAIGNENT L’ABSENCE DE STEEVENSON JEUDY

en_USEnglish