Deux nouvelles Grenadières en France

La colonie haïtienne en France ne fait qu’augmenter avec l’arrivée de Mélissa Shelsie Dacius et Angeline Gustave ce lundi 13 juillet à Montpellier pour rejoindre l’équipe de Nîmes Métropole Gard.

 

Elles sont désormais plus d’une dizaine de footballeuses haïtiennes qui évoluent en France. Les deux joueuses, formées au Camp Nous et l’AS Tigresses, vont d’abord étudier à la faculté des Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives de l’université de Montpellier. Selon notre source, l’option choisie par les deux Grenadières, qui devaient laisser le pays depuis le mois de mars, mais empêchées par la covid-19, n’est autre qu’une spécialité moderne et nouvelle avant de rejoindre l’équipe de troisième division française, le Nîmes Métropole.Membres de la sélection nationale qui avait disputé la phase finale de la Coupe du monde féminine U20 de la FIFA, France 2018, Angeline et Mélissa n’avaient joué qu’une minute et avaient assisté depuis le banc des remplaçants à l’élimination des Grenadières au premier tour de cette compétition.Le départ aujourd’hui de Mélissa Shelsie Dacius et Angeline Gustave à destination de la France où elles s’engagent avec l’équipe de Nîmes Métropole Gard porte à onze (11) le nombre de Grenadières qui vont évoluer en France. Ce sont en effet Nérilia Mondésir (21 ans) qui joue au Montpellier HSC, Nerloude Nicolas (20 ans) qui joue pour le Racing Club Saint-Denis, Sherly Jeudy (21 ans) et Roseline Éloissaint (21 ans) qui portent les couleurs de Nantes FC, Mikerline Saint-Félix (20 ans) et Chelsea Ariane Surpris (23 ans) qui ont rejoint la formation de Montauban FCTG, Isnada Lebrun (22 ans) qui joue pour l’équipe de Stade Brestois 29, Kethna Louis (23 ans) qui évolue au sein du Havre AC et Batcheba Louis (23 ans) qui fait les beaux jours d’Issy les Moulineaux.Avec le départ en grand nombre des Grenadières à destination de l’Hexagone, il faut croire que le travail effectué au centre de formation Camp Nous est à considérer.

 

 

 

 

 

lenouvelliste.com

Gaby Joseph

Read Previous

L’identité du ministre des Sports en question : Max ou Maxis Attys ?

Read Next

Vers de nouvelles élections à la tête de la Fédération haïtienne de basket-ball

en_USEnglish