Tirage au sort clément pour les Grenadiers

À l’issue du tirage au sort de la phase de groupes de la ligue des nations de la Concacaf effectué ce mercredi 27 mars à Las Vegas dans le Nevada (USA), Haïti, qui avait survolé le tournoi de classement, hérite du Costa Rica et de Curaçao dans le groupe D.

Lauréats du tournoi de classement sur l’ensemble des 34 pays qui y participaient (2 septembre 2018 au 26 mars 2019), les Grenadiers, placés dans le groupe D, évitent les deux géants du football de l’Amérique du Nord, le Mexique et les USA. Ainsi, la sélection haïtienne de football, qui aura à disputer la Gold Cup (15 juin au 7 juillet 2019), défiera les Ticos du Costa Rica et l’équipe de Curaçao.

Au regard de la compétition des autres groupes (USA ; Canada et Cuba, groupe A) ; (Mexique ; Panama et Bermudes, groupe B) et (Honduras ; Trinité-et-Tobago et Martinique ; groupe C), ce tirage paraît relativement clément pour les Grenadiers.

Au même titre que les autres pays qui auront à disputer la phase de groupes de la ligue des nations de la Concacaf, Haïti fera son entrée en lice dans cette compétition un mois après la Gold Cup, prévue du 15 juin au 7 juillet.

Dans l’attente du calendrier publié par les autorités de la Concacaf, les 12 pays divisés en quatre groupes de trois auront chacun à disputer trois matches. Les rencontres se joueront du 2 au 10 septembre ; du 7 au 15 octobre et du 11 au 19 novembre 2019.

Les premiers de chaque groupe sont qualifiés pour la phase finale, appelée encore demi-finale. Pour déterminer l’équipe championne, ces quatre pays vont s’affronter du 23 au 31 mars 2020.

Les pays terminés derniers au terme de la phase de groupes seront relégués en ligue B. Parallèlement, les pays qui auront à prendre la première place de leur groupe dans la ligue B accèderont en ligue A. Même cas de figure pour les pays qui évoluent dans la ligue C.

Contre le Costa Rica, du 19 février 1950 au 3 septembre 2016, Haïti a déjà disputé 13 rencontres. Dans ce petit jeu, les Costariciens mènent largement en tête avec 8 victoires, 13 nuls et 1 défaite. L’unique victoire des Grenadiers remonte au premier match joué entre les deux protagonistes. Face à Curaçao, Haïti n’a pas perdu ses quatre derniers matches disputés du 15 juin 2008 au 11 octobre 2011. Son bilan comptable est de deux victoires et deux nuls.

Reste à savoir si Haïti, qui avait survolé le tournoi de classement de la Ligue des nations de la Concacaf, aura les moyens de sa politique pour défier, entre autres, le Costa Rica et le Curaçao (du 2 septembre au 19 novembre) dans le cadre de la phase de groupes de la compétition reine de la région.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lenouvelliste.com

kodekings

Read Previous

En attendant la 7e journée et le duel Real Hope vs AS Capoise

Read Next

Adonis Stevenson peut enfin rentrer chez lui

en_USEnglish