Match d’exhibition pour l’équipe féminine de football des amputés

À l’initiative de Ochardhop (Organisation des citoyens haïtiens pour le respect des droits humains et patrimoines), la sélection féminine haïtienne de football des amputés, entraînée par Marie Sofonie Louis, disputera, face aux filles du Centre FIFA Goal, un match d’exhibition le 7 mars au parc Sainte-Thérèse de Pétion-Ville en prélude à la journée mondiale des femmes (8 mars).

Une très belle vitrine s’ouvre à la sélection féminine haïtienne de football des amputés. En effet, dans le but de promouvoir ce sport, presque méconnu du grand public, sous l’égide de la Ochardhop (Organisation des citoyens haïtiens pour le respect des droits humains et patrimoines), un match d’exhibition se jouera au parc Sainte-Thérèse pour répéter l’entraîneure de cette équipe. Les préparatifs vont bon train, s’il faut se fier aux propos de Marie Sofonie Louis. 

« Àun mois de cet évènement, je peux vous confirmer que nous avons déjà eu l’accord des responsables de la Fédération haïtienne de football. Ces derniers ont accepté volontiers de mettre à notre disposition les filles qui sont au Centre de FIFA Goal pour affronter l’équipe nationale du football des amputés. Que je sache, ce sera une grande première dans toute l’histoire de notre sport-roi », a-t-elle déclaré avant de plaider pour qu’il y ait l’équité entre les femmes.

 « Au même titre que toutes les femmes, celles qui ont des déficiences (physiques ou autres…), sont aussi des femmes à part entière. De ce fait, elles doivent, selon les prescrits de la Constitution du pays, jouir de leurs droits civils et politiques. Ce match nous donnera la possibilité de dire non à l’exclusion sociale, et oui à une Haïti ouverte. Il faut qu’il y ait dans notre société l’équité et le vivre ensemble pour que tout fonctionne comme sur des roulettes. Ne dit-on pas que nous sommes tous un devant la loi ? », s’est questionnée Marie Sofonie qui ne tarit pas d’éloges à l’endroit de la sélection masculine de football des amputés avant de révéler que son équipe est qualifiée d’office pour la Coupe du monde de 2020.

 « Après la brillante prestation de la sélection masculine haïtienne au mondial mexicain l’an dernier (2018), en matière de football des amputés, on réclame de plus en plus l’expertise d’Haïti à travers le monde. Vous savez que nous sommes qualifiés d’office en vue de disputer la phase finale de la première édition du mondial féminin qui se disputera en 2020 à Seattle (Washington) aux USA ? Parallèlement, tout le monde veut avoir notre expertise. Récemment, nous étions en République dominicaine pour animer un séminaire au profit des femmes amputées là-bas. Elles veulent, les Dominicaines, jouer contre nous », s’est enthousiasmée l’entraîneure de l’équipe féminine de football des amputés.

 Questionnée pour savoir si elle avait déjà bénéficié le support financier des instances concernées (ministère des Sports, ministère à la Condition féminine, Association des personnes handicapées et autres), Marie Sofonie Louis, l’air prudente, dit qu’elle espère avoir l’aide de tout un chacun.

 « Nous espérons avoir l’aide de tout un chacun en vue de matérialiser ce match d’exhibition visant à vendre une très belle image des femmes amputées et d’Haïti. Car nous voulons montrer qu’elles ont, comme toutes les femmes, l’envie de se montrer utiles, importantes, voire incontournables dans notre société », a conclu l’entraîneure de la sélection féminine de football des amputés.

 Le match d’exhibition, qui se jouera au parc Sainte-Thérèse de Pétion-Ville le 7 mars en prélude à la journée mondiale des femmes, et qui mettra aux prises les filles du Centre FIFA Goal à la sélection nationale féminine du football des amputés, sera la deuxième rencontre amicale de cette envergure organisée par la Ochardhop (Organisation des citoyens haïtiens pour le respect des droits humains et patrimoines), après celle tenue le 11 mars au Celtic park à Solino (Delmas 24) en 2017 entre les anciennes joueuses de la sélection nationale et une équipe masculine représentative de la zone.

 

 

 

 

 

lenouvelliste.com

kodekings

Read Previous

Les inquiétudes de Marc Collat pour 2019

Read Next

Des progrès importants pour Adonis Stevenson

en_USEnglish