Les Jeux sportifs scolaires 2018-2019 lancés par le MJSAC

Après la conférence de presse tenue à la Primature le jeudi 17 janvier en présence de deux ex-ministres des Sports, Roosevelt Jean René et Jimmy Albert, et du président de la Fédération haïtienne de football, le Dr Yves Jean-Bart, l’actuel titulaire du ministère de la jeunesse, aux Sport et à l’Action civique (MJSAC), Edwing Charles, qui a bénéficié du support total des plus hauts cadres du pouvoir exécutif, a lancé, le vendredi 18 janvier, au parc Sainte-Thérèse de Pétion-Ville, les Jeux sportifs scolaires 2018-2019.

En présence du président de la République Jovenel Moïse, accompagné de la première dame Martine Moïse, d’autorités étatiques et sportives, de diplomates et de milliers de jeunes écoliers, le ministre des Sports, Me Edwing Charles, a déclaré ouverts les jeux sportifs scolaires 2018-2019. Dans la foulée, le patron du MJSAC s’engage à faire une meilleure utilisation du temps et du talent des jeunes par des activités saines et la culture du vivre-ensemble tout en développant l’esprit de compétition à partir des jeux sportifs scolaires.

À l’occasion de cette cérémonie, des centaines de jeunes, issus d’un peu partout de la zone métropolitaine de Port-au-Prince, ont montré leurs talents artistiques à travers un spectacle socioculturel qui a suscité l’admiration de tous les spectateurs ayant pris d’assaut l’antre du parc Sainte-Thérèse. Visiblement satisfait, le ministre des Sports a mis en évidence les valeurs que représentent les jeunes considérés comme les citoyens de demain avant de remercier le président de la République et le Premier ministre Jean-Henry Céant de l’accompagner dans sa mission d’encadrement et d’épanouissement de la jeunesse haïtienne.

« La jeunesse constitue l’avenir de cette nation. Le haut pourcentage de jeunes que connait le pays est un bonus démographique que nous devons utiliser pour améliorer la situation du peuple haïtien », a laissé entendre Me Edwing Charles assoiffé de voir tous les jeunes s’adonner à la pratique d’une discipline sportive et qui croit aussi que ces jeux placés sous le signe de la paix, de l’unité et de l’excellence se dérouleront dans la convivialité, le vivre-ensemble tant souhaité au sein de notre société.

Les dix mille écoliers ciblés auront à s’affronter dans les compétitions de football, basket-ball, volley-ball, handball, athlétisme, judo, échecs et jeu de dames. Ces dernières constituent les épreuves des jeux qui s’étendront sur tout le territoire national et permettront à ces écoliers de s’épanouir, d’exprimer leurs talents sportifs, mais surtout de se rencontrer et de partager des valeurs liées au sport. Le titulaire du MJSAC, qui a révélé que ces jeux coûteront à l’État haïtien la somme de 50 millions de gourdes, a promis de visiter les différentes régions pour encourager les jeunes et s’assurer que les jeux se déroulent selon les normes.

Toujours est-il que le président de la République, qui est resté muet tout au long de la journée inaugurale des jeux sportifs scolaires, a eu des sueurs froides. Ovationné dès qu’il a foulé la pelouse du parc Sainte-Thérèse, Jovenel Moïse allait se faire surprendre par les écoliers qui scandaient : « Nou pa gen kouran » au grand dam de toutes les autorités étatiques présentes à Pétion-Ville.

Si l’on se fie aux propos du ministre des Sports, les jeux sportifs scolaires ont pour objectif, à long terme, de contribuer au rehaussement du sport national, car ils permettront de découvrir le talent de nos athlètes dès leur plus jeune âge et leur offrir l’encadrement nécessaire pour qu’ils deviennent des professionnels aptes à défendre le pays dans des compétitions internationales. À la fin des joutes sportives scolaires nationales de cette année, les meilleurs athlètes, et ce dans toutes les disciplines, auront la possibilité, dit-il, de représenter le pays aux jeux sportifs centraméricains.

Pour clore la journée inaugurale des Jeux sportifs scolaires 2018-2019, les élèves du Lycée de Pétion-Ville et ceux du Collège America se sont affrontés dans un match de football explosif pour la plus grande joie des milliers écoliers occupant les tribunes du parc Sainte-Thérèse. Contre toute attente, ce sont les collégiens qui ont remporté la victoire en s’imposant sur la plus petite des marges (1-0) aux dépens des lycéens.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

kodekings

Read Previous

Bermane Stiverne affrontera Joe Joyce en février

Read Next

Volley 2000 ambitionne de se replacer parmi les meilleurs en 2019

en_USEnglish