Arcahaie, grand favori de la compétition

L’Arcahaie sera le grand favori de la finale du championnat haïtien de football dit professionnel programmé jeudi et dimanche. Les Archelois pourraient suivre la trace de certains grands du passé et se hisser dans la cour des grands. Pourquoi?

L’Arcahaie FC s’est qualifiée pour la finale de la série de clôture du championnat haïtien de football professionnel dimanche aux dépens du Real Hope FA (2-0 et 1-0). Auteur déjà du plus grand nombre de victoires (11) lors de la première phase de la série de clôture, l’Arcahaie rempile en phase playoffs en arrachant une seconde victoire de suite aux dépens du Real Hope FA 1-0 dimanche au parc du Drapeau à l’Arcahaie. Au match aller déjà les Archelois avaient mis 2 buts à la défense des Capois et dimanche au parc du Drapeau, ils se sont contentés d’un nouveau but pour infliger au Real Hope FA un ticket aller-retour (2-0 en demi-finale aller et 1-0 en demi-finale retour) pour composter leur billet pour la finale. Les Archelois croiseront le fer avec le Don Bosco en finale avec match aller sur la pelouse du Don Bosco jeudi et match retour le 23 décembre au parc du Drapeau à l’Arcahaie.

Pourquoi l’Arcahaie part favori dans la finale?

Parce que l’Arcahaie a engrangé le plus grand nombre de victoire lors de la série de clôture avec 11 succès dont 1 sur le Don Bosco qui n’en compte que 7, soit 4 de moins que son adversaire en finale et ça fait beaucoup.

Le Don Bosco a eu la chance de disputer deux rencontres de plus que les Archelois pour avoir jouer les barrages en playoffs et si le Don Bosco est en finale s’est d’abord aux tirs aux buts en barrages après deux nuls 1-1 à domicile et à St-Marc. En demi-finale le Don Bosco n’a encore obtenu aucune victoire en 4 matchs disputés.

Parce que le Don Bosco évoluera en terrain connu

L’Arcahaie a battu le Don Bosco deux fois en deux confrontations cette saison.

Le 4 mars, il créait la surprise en venant battre le Don Bosco 2-1 au parc Sainte-Thérèse grâce à Alezy Olnick (43e) et Esdras Philippe (68e) après avoir été mené 0-1 sur une réalisation de Benchy Estama (sp 23e). Benchy Estama étant parti après la série d’ouverture, l’Arcahaie a battu le Don Bosco 2-0 le 16 septembre sur des réalisations de Mylove Dorvilien 32e et Samuel Desroches (90e) sans rien concéder au parc du Drapeau. Du coup, le Don Bosco n’a pu marquer qu’un but contre l’Arcahaie tout en concédant 4 au cours de la saison. Jeudi les deux formations vont s’affronter pour la 3e fois cette saison et le Don Bosco aura pour tâche d’endiguer la défense adverse pour éviter que les buts ne passent tout en essayant d’en marquer au moins 1 avant d’aller encore consolider sa défense au parc du Drapeau dimanche.

Une tâche difficile dans la mesure ou grâce à son entraîneur, Kesnel Thomas, l’Arcahaie évoluera en terrain connu et presque terrain conquis. En effet, pour avoir longtemps évolué comme adjoint au Don Bosco, Kesnel Thomas connaît la maison et surtout connaît le potentiel de chacun des joueurs que sa formation aura à affronter. Mieux avec Venel St-Fort qui est un ancien du Don Bosco, l’entraîneur aura un complice pour lui rappeler ce qu’il aurait tendance à oublier de cette formation pétion-villoise si besoin en était. Place alors à M. Natoux de faire valoir son savoir et montrer à Kesnel Thomas que connaître chaque élément qui compose l’équipe ne suffit pas, mais que ce sont à la fois les choix tactiques permettant de tirer le maximum de chacun des éléments qu’il a à sa disposition adobés avec la manière dont on décide de jouer et gagner chaque match qui distinguent un grand entraîneur des entraîneurs quelconques.

 

 

 

 

 

 

 

 

lenouvelliste.com

kodekings

Read Previous

Tigresses et Exafoot en demi-finale

Read Next

Un titre honorifique pour Wilde-Donald Guerrier en Azerbaïdjan

en_USEnglish