Les athlètes du taekwondo font honneur au CSEH

Le centre Sport pour l’Espoir Haïti a été à l’honneur lors de la 25e édition du championnat national de taekwondo, organisée par la Fédération haïtienne de taekwondo. En glanant dix médailles, dont huit en or et deux en argent, les athlètes de l’unique centre olympique du pays ont brillé de mille feux.

Vous n’êtes pas sans savoir que l’une des missions du centre Sport pour l’Espoir Haïti est de permettre à des milliers de jeunes vivant dans son secteur de s’adonner à la pratique d’une discipline sportive. Ainsi, les responsables du CSEH, afin de bannir la délinquance juvénile dans leur milieu, ont décidé de canaliser la violence des jeunes de la région vers quelque chose de positif en créant un club de taekwondo qui s’entraîne régulièrement sous la supervision du coachJean Gary Loréus.

Ces jeunes apprennent les notions de base de cette discipline tout en les pratiquant également à l’entraînement. Par la suite, ils participent à des compétitions afin d’évaluer leur niveau. Ainsi, du 24 au 26 août, les dix meilleurs taekwondistes du CSEH ont participé à la 25e édition du championnat national de la FHTK. Ces jeunes ont fait honneur à leur institution en remportant dix médailles, dont 8 en or et 2 en argent.

«Nous avons plus d’une trentaine de pratiquants mais nous avons sélectionné les meilleurs pour représenter le centre dans des compétitions. Ce n’est pas un hasard s’ils arrivent à remporter des médailles», s’est vanté le coach Loréus, disant que le CSEH est le lieu où le sport ne s’arrête jamais.

Grâce à cette performance affichée par ces taekwondistes, quatre des dix, dont Mike Doriste (54 kg, junior), Rosemilove Senexant (55 kg, junior), Widensky Derigin (33 kg, cadet) et Samequedo St-Pierre (45 kg, cadet) ont pu intégrer la sélection nationale.

«Nous avons atteint deux de nos objectifs en rapportant des médailles au CSEH et en faisant partie de la sélection nationale. Nous allons travailler très dur à l’entraînement afin de garder notre place dans la sélection et, pourquoi pas, faire flotter très haut le bicolore national en 2019 quand nous participerons à des compétitions internationales», a fièrement promis la jeune ceinture noire Rosemilove Sénexant (55 kg, junior).

Liste des athlètes ayant chacun une médaille d’or

Mike Doriste, ceinture noire (54 kg, junior), Rosemilove Sénexant, ceinture noire (55 kg, junior), Widensky Derigin (33 kg, cadet), Samequedo St-Pierre, ceinture noire (45 kg, cadet), Stanley Louijeune, ceinture rouge (41 kg, cadet), Mellissa Derisseaux, ceinture rouge (55 kg, cadet), Flerickson Jean-Pierre, ceinture rouge (37 kg, cadet) et Linda Sylvestre, catégorie cadette (42kg). Les deux médaillés d’argent sont les suivants : Esperaldo Brune, ceinture rouge, catégorie 45 kg et Bétina Bien-Aimé, ceinture rouge, catégorie 33 kg.

 

 

 

 

 

 

 

 

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

kodekings

Read Previous

Corventina promet de qualifier Haïti pour la prochaine coupe du monde

Read Next

8 affiches pleines d’enjeux divers pour commencer la série de clôture

en_USEnglish