Les États-Unis remportent la D1 et les Bermudes la D2

En battant le Mexique 3-0 en finale de la D1, les États-Unis remportent, en plus du maintien en D1, le titre de champion Concacaf. Les Bermudes s’imposent 2-1 aux dépens de la Grenade pour, cerise sur le gâteau, remporter la D2 tout en se hissant en D1.

4 matchs, 2 victoires, 2 défaites, 10 buts marqués, 5 buts encaissés, un maintien en D1 mais seulement une 5e place au niveau de la CONCACAF, c’est le bilan de la sélection nationale haïtienne de football féminin U15 après sa participation à la 3e édition du championnat de la CONCACAF de football féminin. Haïti termine loin de la génération de 2014, mais avec un peu plus de relief que la sélection nationale U15 de 2016.

Les États-Unis vainqueur de l’édition 2018

Pour la première fois, la CONCACAF a fait de cette compétition une compétition de catégorisation des différents pays de ladite région. 10 pays de la zone plus deux invités de marque (Portugal et Irlande du Nord) composaient la catégorie A surnommée la 1re division. Réparties en trois groupes de 4 les 12 nations de la 1re division disputaient leurs groupes respectifs afin de disputer les demi-finales de la compétion, ou une des 3 premières places du groupe pour éviter la relégation en division inférieure. À l’issue des matches de premier tour dans chaque groupe, le premier assurait son maintien plus une place en demi-finale, le 2e devait affronter les 2e des autres groupes pour déterminer un classement de 4 à 6, le 3e devait affronter les autres 3e pour déterminer un classement de 7 à 9 et enfin le relégué devait affronter les autres relégués pour déterminer les 10e, 11e et 12e.

À l’issue du premier tour, Haïti n’étant que 2e du groupe C derrière le Mexique, participait en spectateur à la victoire des États-Unis aux dépens du Portugal 3-0 (un étonnant hasard vu que les deux formations étaient issues du même groupe) en demi-finale et celle du Mexique (vainqueur du groupe de Haïti) aux dépens du Costa Rica 2-0. Le Mexique gagnait ainsi le droit de défier les États-Unis en finale. En finale, les États-Unis ont battu le Mexique 3-0 et remportent la compétition. À noter que les États-Unis avaient perdu en phase de poule 0-2 contre le Portugal ce qui fait qu’ils ont barré la route comme meilleur 2e à Haïti dans la différence de buts.

En match des deuxièmes, le Canada a battu Haïti 2-0 ce qui renvoie Haïti à la 5e place et le Canada à la 4e place. À noter aussi que l’Irlande du Nord a battu Salvador 1-0, Porto Rico a battu la Jamaïque 1-0 alors que la République dominicaine a dominé le Salvador 2-1.

Le palmarès de la 2e division aux Bermudes

La formation féminine U15 des Bermudes s’est imposée 2-1 aux dépens de Grenade pour remporter la deuxième division du championnat de la CONCACAF U15 de football féminin 2018. Les Bermudes obtiennent la cerise sur le gâteau avec ce titre après avoir gagné le droit de concourir en 1re division. Martinique et Grenade gagnent aussi le droit d’évoluer parmi l’élite de la CONCACAF.

Dans les rencontres de classement mettant aux prises les 2e des 4 groupes de la division 2, Saint-Kitts bat Anguilla 3-1, Barbades bat îles Caïmans 1-0.

Dans les rencontres opposant les 3e des 4 groupes de la division inférieure, Bélize bat la Dominique 2-1 et Guyana bat Curacao 6-0.

Enfin, dans les rencontres mettant aux prises les 4e des 4 groupes de la D2, Saint-Vincent bat les Iles Vierges américaines 2-0 alors que Bahamas dans l’autre rencontre domine Antigua 4-1.

Haïti dans les éditions précédentes

Rappelons que la première édition du championnat de la CONCACAF de football féminin U15 a lieu aux îles Caïmans en 2015 et le Canada l’avait remporté aux dépens d’Haïti dans la séance des tirs aux buts en finale. Lors de la 2e édition qui avait lieu en 2016 à Orlando Haïti avait évolué dans le groupe A composé des États-Unis, du Mexique, de Trinidad et Tobago, d’Haïti et de la République dominicaine et n’avait pris que la 3e place de ce groupe et était éliminée à l’issue de la phase de poule.

 

 

 

 

 

 

 

 

Enock Néré

lenouvelliste.com

kodekings

Read Previous

La Coupe du monde des Grenadières en chiffres

Read Next

Jennyfer Limage rejoint AS Blainville au Canada

en_USEnglish