Les Grenadières honorées en France

Auréolées de leurs belles prestations au championnat du monde féminin U-20 de la FIFA, France 2018, les Grenadières, éliminées en phase de poule, ont été reçues royalement, ce mardi 14 août par l’ambassade et le consulat général d’Haïti en France.

Dans l’attente de l’arrivée des Grenadières à Port-au-Prince, ce mercredi 15 août à l’aéroport international Toussaint Louverture, elles ont été reçues avec les plus grands honneurs par les représentants diplomatiques d’Haïti à Paris, en France.

Escortées à bord de plusieurs voitures formant en fait un cortège, les Grenadières, bleu et rouge vêtues, se sont rendues à l’ambassade d’Haïti avant de rallier le consulat général. À chaque fois, elles ont été félicitées par les représentants diplomatiques d’Haïti en France. Bien qu’elles soient fatiguées, en quittant dans la nuit du lundi à mardi à bord d’un autobus avec l’effigie de la FIFA, la ville de Vannes pour Paris, les Haïtiennes se sont bien régalées.

« Participer à une phase finale de coupe du monde est un évènement exceptionnel. Vous nous rendez fiers d’être haïtiens. Vous avez redonné la joie à tout un pays. Peu importe ce qu’on dise d’Haïti, en faisant de la solidarité, on montre toujours qu’on peut faire de grandes choses. Vous avez failli réussir, mais vous n’avez pas échoué. Vous êtes les filles, croyez-moi, véritables ambassadrices du pays », c’est en ces termes que Fritznel Azor, ministre conseiller à l’ambassade d’Haïti en France, s’est adressé aux jeunes Grenadières nostalgiques d’Haïti après environ trois mois passés en Bretagne pour préparer la phase finale du championnat du monde féminin de la FIFA, France 2018.

Au consulat général, Delva Maguet, en présence de la représentante d’Haiti auprès de l’Unesco en France, Sylvie Descolines, a laissé entendre que cela été une disposition prise et planifiée par les représentations diplomatiques d’Haïti en France, appuyée par le comité de soutien, pour aller supporter les Grenadières à Saint-Malo et à Vannes. Il en a profité pour encourager la Fédération haïtienne de football à jeter un œil sur les Haïtiennes, si nombreuses soient-elles, qui pratiquent le football en France.

« On a mis des bus pour transporter les fans à Saint-Malo et à Vannes pour supporter les Grenadières. Nous en avons profité pour y vendre notre culture avec une bande de rara. On voulait vendre une meilleure image d’Haïti, décriée à l’étranger. Nous sommes plus de 300 000 Haïtiens qui vivent en France et nous sommes la 5e génération. Ici, nombreux sont les jeunes femmes et les jeunes hommes qui se sont livrés aux pratiques du sport. Cela dit, la fédération pourra, si elle le souhaite, faire appel à ces Haïtiens et Haïtiennes, que je sache, prêts à porter les couleurs d’Haïti. Nous ne cesserons jamais de féliciter les Grenadières », a-t-il déclaré, tout souriant.

L’histoire, les péripéties, les bons et les mauvais moments passés par les Grenadières au Centre FIFA Goal, sis à Croix-des-Bouquets, pour atteindre leurs objectifs, ont constitué, entre autres, la toile de fond de l’intervention du président de la FHF, Yves Jean-Bart, devant plus d’une cinquantaine d’Haïtiens qui ont fait le déplacement pour lier connaissance avec les jeunes Grenadières.

Fidèle à son habitude, le Dr du football a, dans son long discours improvisé, demandé à la communauté haïtienne vivant à Paris de penser à ces filles, épargnées de la délinquance juvénile grâce au travail de le Fédération haitienne de football, ajoute-t-il, pour leur ouvrir une porte de sortie.

En clôture de cette longue journée, ponctuée de visites guidées sur les lieux les plus célèbres à Paris, entre autres, l’Arc de Triomphe, les Champs Elysée et la tour Eiffel, une petite fête, ayant l’allure d’une réception, a été organisée au « Foyer Daisy », en l’honneur des jeunes Grenadières. Ces dernières, en plus des félicitations, ont reçu des cadeaux offerts par les membres du comité de soutien.

La délégation haïtienne arrive à Port-au-Prince, ce mercredi 15 août avant 13 heures.

 

 

 

 

 

 

 

lenouvelliste.com

kodekings

Read Previous

Haïti quitte la coupe du monde avec les honneurs

Read Next

Les États-Unis remportent la D1 et les Bermudes la D2

en_USEnglish