Un tournoi de foot rassemble les francophones de Hamilton


Les 28 et 29 août derniers, la francophonie de Hamilton avait les yeux ouverts au premier grand tournoi francophone organisé par la Jeunesse universelle en action (JUA). L’épreuve sportive avait réuni six équipes issues de différentes communautés francophones de la région.

Jeunesse Universelle en Action est une organisation francophone récente basée à Hamilton depuis avril 2010. Elle a pour objectif de promouvoir la francophonie par le biais du sport, de l’art et de la culture. C’est dans cette optique qu’elle a organisé un tournoi de football (soccer) afin de réunir les jeunes et leur permettre de montrer leurs talents.

A 14 h 30, le coup d’envoi est donné. La température est torride, le soleil tape de plus en plus dur, mais les joueurs aussi bien que les spectateurs n’en ont cure. C’est que la plus grande manifestation sportive qui a jamais réuni les francophones de Hamilton a suscité passion et curiosité.

« Le football a été choisi comme premier champ d’action pour lancer nos activités en fonction de sa capacité à réunir les gens, a précisé Amani Willy Bitenyo, trésorier de la JUA, et aussi on voulait être proportionnel avec l’été. »

« C’est une grande première à Hamilton », a soutenu Marcel Tshiyoyo, directeur exécutif de la JUA, avant d’assurer la tenue du tournoi chaque année ainsi que la réalisation d’autres activités.

Et comme toute grande première, cette édition du tournoi francophone JUA a connu son petit lot de difficultés : manque de moyens financiers, problèmes logistiques, irrégularités organisationnelles, décisions controversées, etc. Cependant, le plus important, c’est que le tournoi a débuté et a bel et bien touché à sa fin. Les organisateurs ont d’ailleurs promis de corriger les erreurs l’an prochain.

La passion du foot

Lors de la première journée, chacune des six équipes a compétitionné sans complexe et avec le désir de se voir qualifiée pour la phase finale. La poule A comprenait les équipes de la communauté haïtienne locale, du Globe SISO et de Welland; de l’autre côté, la poule B était composée des équipes tchadienne, guinéenne et une formation JUA explicitement congolaise.

Cette première journée a été marquée par quelques irrégularités au niveau de l’organisation, ajoutées d’une mêlée qui a opposé les Congolais aux Tchadiens. Cependant, les choses sont vite revenues à l’ordre au bénéfice du tournoi. À la fin de la journée, seule la formation JUA a subi l’élimination, après s’être fait battre par les Tchadiens et les Guinéens.

L’équipe de Welland, composée essentiellement d’Haïtiens, s’est désistée en plein milieu du tournoi. Après sa cuisante défaite 4-0 contre les jeunes du Globe de SISO, elle a choisi de jeter l’éponge en claquant les portes, ce qui a donné lieu à des points de forfait en faveur aux autres équipes qui composaient sa poule.

Les Haïtiens de Hamilton ont eu leur chou gras lors de la première journée en s’imposant facilement 1-0 sur l’équipe du Globe SISO, puis ils ont eu les trois points de forfait donnés en cadeau par leurs compatriotes de Welland.

Au cours du dernier jour du tournoi, l’amour et la passion du foot étaient au rendez-vous. Les demies finales ont opposé dans un premier temps les Haïtiens de Hamilton aux Tchadiens. Le résultat s’est soldé d’un but à zéro en faveur des Haïtiens. De l’autre côté, une séance de tirs au but a été nécessaire pour départager le Globe-SISO et la Guinée. Les deux équipes se sont séparées 4 à 3 sur pénalité en faveur du Globe-SISO. Ensuite, les deux équipes perdantes, le Tchad et la Guinée ont joué pour la troisième place; et la Guinée a gagné par un but à zéro.

La finale, qui s’est déroulée avec un niveau de jeu intense mais de qualité, s’est terminée à l’avantage d’Haïti. Au terme d’une rencontre houleuse contre l’équipe du Globe-SISO les Haïtiens ont fini par s’imposer 1-0 pour décrocher le titre de champion de la première édition du tournoi francophone de la JUA. « Notre équipe a eu beaucoup de difficultés sur le plan technique, mais on a fini par gagner, a indiqué Roosevelt Pierre Glaude, entraineur de l’équipe haïtienne. Le tournoi a dévoilé des talents au sein de la communauté francophone de Hamilton. »

Des médailles d’or, d’argent et de bronze ont été remises respectivement aux équipes haïtienne, Globe-SISO et guinéenne. Le prix du meilleur buteur, offert par la compagnie McDonald, a été octroyé a un jeune Haïtien qui a obtenu un ballon de soccer ainsi que d’autres primes en récompense.

Critiques et perspectives

Pour la majorité des gens, le tournoi s’est avéré une réussite, hors mises les failles et les irrégularités. « Ce tournoi m’a permis de lier connaissance avec des francophones », a indiqué Ihab El-Mlafi, joueur de l’équipe du Globe-SISO, qui a souhaité la continuité de l’initiative tout en corrigeant les failles de la première édition.

Interviewé après la tenue du tournoi, les organisateurs (Marcel Tshiyoyo, Amani Bitenyo, Abdoulaye Diallo, Ghalia Aza et Julienne Umuhoza) se sont mis d’accord pour que cette initiative devienne un rendez-vous annuel. « Ce tournoi a été la réponse d’un constat fait par la JUA », a affirmé Abdoulaye Diallo, président du conseil d’administration. Selon lui, le groupe va élargir le cadre dans un esprit de partenariat et de diversité afin que les différentes communautés puissent contribuer à l’épanouissement de la grande famille francophone.

Les responsables des communautés présents lors de l’évènement n’ont pas caché leur satisfaction devant la réalisation d’un tel projet par un groupe aussi jeune. Toutefois, ils ont conseillé aux membres de la JUA de se servir des manquements de la première sortie pour améliorer les éditions à venir. « Malgré le manque de protocole, je pense que c’est une réussite pour une organisation aussi jeune », a déclaré Herby Dorcely, membre de l’Association des Haïtiens de Hamilton.

En attendant de réaliser d’autres projets, la JUA peut se réjouir d’avoir fait un bon départ.

www.leregional.com

kodekings

Read Previous

Championnat national D2 : Et le FICA surclasse le Zénith

Read Next

Don Bosco dos au mur

en_USEnglish