Relever le défi du Nicaragua et vivre

En battant Sainte-Lucie 2-1 mardi soir à Fort-de- France en Martinique, la sélection nationale haïtienne engrange un 2e succès de suite dans la Ligue des Nations de la CONCACAF. Cependant c’est le 17 novembre qu’il lui faudra sortir le grand jeu et aller battre le Nicaragua à San José pour la première place du groupe avant d’espérer jouer la finale du groupe le 23 mars 2019 face à Cuba au stade Sylvio Cator.

Une victoire et c’est tout. La sélection nationale haïtienne s’est fait peur à Fort-« Le gouvernement se faisait du tort avec la dédollarisation »de- France mardi soir. Victime d’une part d’une série de blessures en cascade (Wilde Donald, Kevin Lafrance, Duckens Nazon), d’autre part,ayant eu à affronter les intempéries (le match s’est joué sur un terrain détrempé et sur lequel Martinique avait reçu les îles Vierges (4-0) quelques minutes avant le match d’Haïti).

Adoptant un 4-3-3 composé de Johny Placide (capt) – Arcus Carlens, Jérôme Meschak, Jems Geffrard, Alex Christian Jr –Brian Alcéus, Zachary Hérivaux, Sony Mustivar – Charles Hérold Jr, Frantzy Pierrot et Derrick Étienne Jr, la sélection nationale haïtienne s’est rapidement mise en évidence en ouvrant le score par Sony Mustivar à la réception d’un bon centre en retrait de Derrick Étienne Jr (13e). Charles Hérold Jr bien servi dans l’axe corse l’addition juste après la demi-heure de jeu (34e), permettant à la sélection haïtienne de faire le break. Mais sur une superbe frappe du gauche, Pernal Williams remettait la pression sur la formation haïtienne en réduisant la marque 3 minutes avant la pause (42e).

La seconde période est devenue moins attrayante dans la mesure où la sélection nationale haïtienne cherchait le KO sur un terrain boueux et lourd tout en cherchant à conserver son maigre avantage. Rien ne sera inscrit en seconde période jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre originaire de Saint-Kitts, Richards Travester Allister. La bande à Collat réussit son pari; celui d’arracher une victoire douloureuse lors de son déplacement au stade Pierre Aliker de Fort-de-France. Elle devra beaucoup s’améliorer pour son déplacement le 17 novembre à San José (Costa Rica) où elle ira défier le Nicaragua avant d’achever son parcours le 23 mars prochain au stade Sylvio Cator contre Cuba.

Pour le moment, Haïti compte 6 pts et une différence de buts de +15 et devance Cuba au classement 6pts et +13. Le Nicaragua occupe la 3e place 6 pts +8, ce qui fait de la confrontation entre Haïti et le Nicaragua une première finale dans le groupe avant qu’Haïti ne défie Cuba dans un autre match à tout casser en mars.

 

 

 

 

 

 

Enock Néré

lenouvelliste.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *