Philippe Vorbe entre dans la légende du football mondial

Philippe Vorbe, grande vedette de la sélection haïtienne de football des années 70 a été honorée, ce lundi 11 juin à Moscou (Russie), lors du congrès de la Confédération d’Amérique du Nord, Centre et Caraïbe de football (Concacaf). Analyste sportif aujourd’hui, Philippe Vorbe devient ainsi le premier footballeur haïtien à faire son entrée dans le Hall of fame de la Concacaf.

Le chef de file de l’épopée de 1974 a été intronisé à Moscou en présence de Yves Jean-Bart, président de la Fédération haïtienne de football. L’événement a eu lieu à Moscou, la ville qui accueillera, le 14 juin prochain, la cérémonie officielle de l’ouverture de la Coupe du monde de la FIFA, Russie 2018.

Passeur décisif sur le but d’anthologie de Manno Sanon pour effacer des tablettes l’invincibilité du mythique gardien de l’Italie Dino Zoff ( durant 19 matches officiels) avant la Coupe du monde de 1974, Vorbe, joueur emblématique du football haïtien, devenu entraîneur, analyste et ambassadeur du football, a reçu des honneurs jamais attribués à un footballeur de la zone Concacaf.Sur la plaque d’honneur décernée à Vorbe, ce lundi 11 juin dans la matinée à Moscou, on lit les commentaires suivants : ” Président de la Concacaf Victor Montagliani, Concacaf à monsieur Philippe Vorbe en reconnaissance de votre engagement et de votre dévouement exceptionnel envers la croissance du football dans la région Concacaf”.

Par ce geste, le président de la Concacaf, qui était de passage à Port-au-Prince les 3 et 4 mai dernier, est passé de la parole aux actes. Visiblement ému de rencontrer la légende vivante du football haïtien, Victor Montagliani avait fait savoir : « Une grande figure du football de la région va être honorée lors du congrès de la Concacaf à Moscou. Il va être aussi le premier footballeur de la zone à faire son entrée dans le Hall of fame de la Concacaf. Je tiens à vous le préciser, car c’est très important pour moi et c’est un honneur ».

Avant de quitter le pays à destination de Russie, le célèbre no 7 de l’équipe nationale, ancien joueur emblématique du Violette AC, Philippe Vorbe, l’air content et fier, avait déclaré : “ C’est une décision des autorités de la Concacaf. Ils savent que j’ai dédié voire consacré toute ma vie au football pour avoir été joueur, entraîneur, et à présent, analyste sportif. J’ai été aussi capitaine d’une sélection de la Concacaf. En fait, je serai toujours reconnaissant vis-à-vis des responsables de la Concacaf pour ce geste gigantesque et très significatif, traduisant les efforts énormes et les sacrifices que j’ai dû consentir pour le football qui n’est autre que ma passion”.

L’intronisation de l’ex-grande vedette de la sélection nationale de football dans les années 70, ce lundi matin à Moscou (Russie) au Hall of fame de la Concacaf, n’a laissé indifférent aucun observateur du sport roi en Haïti. A l’unaminité, ils ont reconnu que l’ex-numéro 7 des Grenadiers a tout donné pour l’épanouissement du football à travers tout le pays.

Les violettistes saluent l’entrée de leur idole dans le Hall of fame de la Concacaf. Ils se souviennent aussi des promesses du président de la Concacaf, Victor Montagiliani , de voler au secours de leur club, le Violette, qui venait de fêter ses 100 ans, le 15 mai dernier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Raphael Féquière et Legupeterson Alexandre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *