Ouanaminthe a presque tout remporté

Le Centre Sport pour l’Espoir Haïti a été, du 26 au 29 avril, le théâtre d’un évènement majeur en accueillant la 7e édition du championnat national interscolaire. Au terme de la compétition, les élèves de la commune de Ouanaminthe ont fait forte impression. Revenons sur les temps forts de la compétition.

Au départ du championnat qui a réuni plusieurs dizaines de curieux, 400 jeunes athlètes, âgés entre 11 et 20 ans, membres de 32 équipes (filles et garçons), issus de sept départements du pays, ont pris part à la 7e édition de la compétition organisée par la Fédération haïtienne de volley-ball (FHVB), aidée en partie par Blue Heaven. À l’arrivée, ce sont les athlètes de Ouanaminthe (Nord-Est), Saint-Marc (Artibonite), Bahon (Nord) et Delmas (Ouest) qui sont repartis au moins avec un trophée.

Venons-en à la compétition déroulée dans une ambiance bon enfant. Au terme d’un match serré, les filles du Collège Univers (Ouanaminthe) ont mordu la poussière devant celles du Collège mixte Eben-Ezer (Port-Margot) par deux sets à zéro : 25-17, 25-17. Tout compte fait, ce sont les filles de Port-Margot qui ont raflé les récompenses réservées à l’équipe championne de la catégorie minime fille. Chez les garçons, la victoire revient aux élèves du Collège James Stines (Saint-Marc). Ce dernier a pris le meilleur par deux sets à zéro, 25-16, 25-17, aux dépens du représentant du département du Centre, le Collège Union Chrétienne de Caïman.

Dans la catégorie cadette, le titre suprême revient aux filles du Collège Espoir pour Haïti (Nord-Est) et aux garçons du lycée Grégoire Eugène (Bahon). Pour y parvenir, les filles de la commune de Ouanaminthe, opposées à celles du collège mixte Eben-Ezer (Port-Margot), ont dû lutter jusqu’au bout. Elles ont remporté, non sans peine, le premier set : 25-23 avant de perdre le second 19-25. À égalité (1-1), elles ont eu finalement gain de cause au troisième set 15-10.

Chez les garçons, scénario presque identique. En effet, la finale avait mis aux prises les élèves du lycée Grégoire Eugène (Bahon) à ceux du lycée Charlemagne Péralte (Hinche). Contre toute attente, les futurs champions allaient perdre le premier set : 19-25 avant de se réveiller aux deux autres sets pour s’imposer : 25-21 et 15-12.

Il a fallu la présence du collège mixte la Providence, dans la catégorie junior fille, pour sauver l’honneur pour le département de l’Ouest. Emmenée par Solaïda Pierre, égale à elle-même tout au long de la compétition, l’équipe de la Providence, malgré les efforts des filles du Collège Univers (Ouanaminthe), a mis tout le monde d’accord pour s’emparer du trophée : 25-22, 21-25 et 15-10. Chez les garçons, c’est le Collège Univers de Ouanaminthe qui a gagné le titre de champion en battant les élèves du lycée Capois Lamort (Thomonde) : 25-16 et 25-20.

Ouanaminthe a presque tout gagné

Avec deux trophées de champions glanés dans les catégories junior garçon (Univers) et cadette fille (Espoir pour Haïti), deux trophées de vice-champions, junior fille (Univers), minime fille (Univers), une troisième place (Espoir pour Haïti) en minime garçon, et deux trophées de MVP remportés par Laura Gaspard (Espoir Haïti) et Claude Dieudonné (Univers), la commune de Ouanaminthe a confirmé, en Haïti, qu’elle est une véritable force de frappe du volley-ball. Comme l’an dernier, ces représentants ont fait une nouvelle fois la plus forte impression.

Les responsables de la FHVB, l’air fatigué, se sont montrés satisfaits à l’issue de la compétition. Idem pour les représentants de certains établissements scolaires qui ont déclaré : « La compétition était de niveau et les résultats sont estimables. ». Il va sans dire que les athlètes se sont bien régalés.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la Fédération haïtienne de volley-ball (FHVB), avec des moyens financiers limités, et ce malgré le support de Blue Heaven, pour répéter un haut dirigeant, a réussi une septième édition de championnat national interscolaire qui laisse entrevoir un avenir radieux pour le volley-ball haïtien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *