La situation des sélections féminines passée en revue par Yves Jean-Bart

En présence du Dr Martial Bénêche, directeur départemental du ministère de la Santé publique, qui en a profité pour apporter des médicaments pouvant tenir les athlètes en bonne santé, Yves Jean-Bart et Carlo Marcelin, respectivement président et secrétaire général de la FHF, et Wilner Étienne ont rencontré la presse mardi au local de la FHF (Croix-des-Bouquets) afin d’exposer la situation de nos différentes sélections nationales. Coup de projecteur sur les équipes féminines.

Stage de préparation pour les U17

Pour préparer l’ultime phase des éliminatoires de la Coupe du monde U17 féminine qui aura lieu en avril au Nicaragua, depuis janvier, pour répéter Yves Jean-Bart, le directeur technique national Wilner Étienne doit épauler Fiorda Charles dans ses attributions. Pour que les petites Grenadières soient fin prêtes, le président de la FHF a fait savoir : « On quittera le pays le 6 avril à destination de la Floride, nous établissons plus précisément notre camp de base à Miami (USA). On doit y rester pendant une dizaine de jours. Là-bas, elles vont effectuer un stage de haut niveau pour peaufiner leur préparation en vue du tournoi de la Concacaf. On sera à pied d’œuvre à Managua le 16 avril. Trois jours plus tard, on débutera la compétition face à Porto Rico le 19 avril avant de jouer respectivement le pays hôte (Nicaragua) et le Mexique. On espère se qualifier au terme de nos deux premières rencontres. »

Pour Yves Jean-Bart, « on met tous les atouts de notre côté. Cependant, il nous faut de l’argent pour matérialiser notre rêve. La ministre des Sports et les responsables de la Chambre franco-haïtienne promettent un petit quelque chose pouvant nous aider dans la préparation. Toujours est-il que nous n’avons pas les moyens de notre politique, mais nous avons la volonté, la conviction et le talent pour nous imposer dans la cour des grands. »

Stephan Defour prend les rênes de la sélection féminine senior

Du 5 au 13 mai, à Port-au-Prince, la sélection nationale féminine A disputera la première phase des éliminatoires de la Coupe du monde féminine de la FIFA, France 2018. Pour ce rendez-vous important, Yves Jean-Bart a précisé que cette sélection sera dirigée par un coach expérimenté, issu de l’une des universités des USA. Il s’agit de l’Americano-Trinidadien Stephan Defour. Parlant de lui, le Dr du football ne cache pas sa satisfaction d’avoir fait le choix.

« Il se prépare à remettre sa démission pour rejoindre Haïti, car il dirige un centre universitaire aux USA. Il est passé de présentation. C’est un fin connaisseur du football féminin. Il était en Haïti. Il doit y revenir le 21 ou 22 avril dans le but de prendre en charge la sélection. Il faut dire qu’il est en train d’effectuer un travail de détection à travers les universités aux USA pour renforcer l’équipe nationale », s’est félicité le président de la FHF.

Faisant allusion à la situation difficile de trois joueuses qui se trouvent à Paris, membres de la sélection senior, Dadou a ajouté : « La FHF a mis tout son poids dans la balance pour voler aux secours de ces filles. Elles sont désormais qualifiées pour jouer pour intégrer leur équipe. On a pu convaincre les autorités françaises lors du Congrès de la francophonie qui a eu lieu en Mauritanie. Elles devraient retourner en Haïti bientôt pour renouveler leur visa. »

Haïti et les jeux de Barranquilla

Aux jeux de Barranquilla, pour répéter Yves Jean-Bart, Haïti sera présente avec ses équipes masculine et féminine de football U20. « Chez les filles, Haïti sera privée de ses grandes vedettes vu qu’elle participe aux éliminatoires du mondial U17 et doit disputer la phase finale du championnat du monde féminin U20 de la FIFA, France 2018. Cependant, nous essayons de donner une meilleure préparation possible à nos filles en soumettant un plan de travail de haut niveau, supervisé par des experts, revu, corrigé et adapté à nos équipes nationales. La CFU nous a promis une aide substantielle de 25 000 dollars en vue de voler au secour de nos Grenadières », a déclaré Yves Jean-Bart.

Tournoi des quatre nations

Du 2 au 11 juin, Haïti doit disputer le tournoi des quatre nations avec la France, l’Allemagne et les USA. Si l’on se fie aux déclarations de Jean-Bart, le comité organisateur exige des papiers de réservation d’hôtel de la part de la FHF. Selon Dadou, « la FHF va mettre tout en branle pour prendre part à ce tournoi de haut niveau. A côté de nos maigres moyens financiers, ce sera aussi une belle occasion de tenir nos filles en compétition. On ne souhaite pas revenir au pays. On va essayer de planifier des tests matches avec l’Italie, les Pays-Bas entre autres. Savez-vous qu’on avait 36 joueuses dans cette promotion, et qu’il ne nous reste que trois ? En fait, il faut combattre la déperdition dans le football ».

Distribution d’ordinateurs portables et de sacs à dos

Arborant l’uniforme de leur école, les Grenadières, souriantes, ont eu droit à des précieux cadeaux. Ainsi, la FHF a procédé à la distribution d’une trentaine d’ordinateurs et de sacs à dos aux joueuses de l’équipe U20. « On a eu ces ordinateurs portables grâce aux démarches de l’ambassadeur du football national, Philippe Vorbe », a raconté Yves Jean-Bart. Pour sa part, le directeur technique national Wilner Étienne a tenu à remercier le groupe Jean Vorbe d’avoir mis à la disposition de ces jeunes trente ordinateurs portables et un chèque de 25 000 dollars américains, et les responsables de l’USB (United Sschool of Business) qui ont offert trois ordinateurs portables, trois télévisions aux Grenadières et autres cadeaux.

Il est à souligner que cette conférence de presse, tenue ce mardi 13 mars 2018 au local de la FHF, a été l’occasion pour Yves Jean-Bart d’énumérer les problèmes auxquels font face les membres de l’académie « Camp Nous » (nourriture, logement, entraînement, éclairage entre autres). Tout compte fait, le Dr du football nourrit de grands espoirs notamment, dit-il, concernant les promesses faites par le président de la République.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *