Huit jeunes footballeurs haïtiens à Barcelone

Le FC Barcelone, sous l’égide de la « Fondacion Marcet », dirigée par Juan Rubio, avait organisé, du 16 au 21 décembre 2017, un camp de détection des talents au local de l’Institution Saint-Louis de Gonzague, sis à Delmas. Six mois plus tard, huit des meilleurs talents qui avaient pris part à ce camp, a révélé Béatrice Lauture, ce mardi au siège social de la SOGEBANK, ont été choisis pour séjourner durant deux semaines en Catalogne.

L’annonce officielle a été faite, le mardi 12 juin, au siège social de la SOGEBANK, à Delmas, à l’occasion d’une conférence de presse réunissant, entre autres, Béatrice Lauture, l’instigatrice de cet évènement et membre de la « Fondacion Marcet », Johane Nicolas, représentante la SOGEBANK et les parents des huit footballeurs ayant été choisis par les techniciens du FC Barcelone.

Tout a commencé par les propos de Béatrice Lauture qui revenait sur les premiers pas conduisant à l’organisation du camp de détection du mois de décembre 2017. Rappelant que la première prise de contact avait eu lieu en octobre de la même année au Karibe, certains observateurs, dit-elle, s’étaient montrés pessimistes quant à la réalisation de ce projet. Confiante qu’elle pourrait matérialiser son rêve, celui d’implanter le football intelligent en Haïti, elle a dû aller voir les responsables de Malta H, SOGEBANK et S-Lab. Ces derniers l’ont aidée à organiser ce camp, ce qui a occasionné des debours de l’ordre de 60 000 dollars américains.

Si l’on se fie aux informations communiquées lors de cette conférence, 158 jeunes footballeurs, issus des écoles de football de la région métropolitaine de Port-au-Prince, de Petit-Goâve et de Saint-Marc, âgés de 6 à 18 ans, avaient participé à cet évènement, qui s’est déroulé sous la houlette des entraîneurs du FC Barcelone, a-t-elle fait savoir, dans une ambiance festive et de bon enfant. Au départ, tout le monde avait la même chance de réussite, a confié Béatrice Lauture, de quoi faire montre de la neutralité et la transparence du comité organisateur.

Les huit lauréats sur un total de 158 participants répondent aux noms de Liszka Steffi Ambroise, Jorensky Augustin, Alexandre Noë Bernier, Jonathan Cadet, Maudwindo Germain, Jeff Kerwin Louis, Baguidy Tristan Scott et Johnny Stanley Zamor. Dès ce week-end, à la charge de leurs parents, ces footballeurs quitteront Port-au-Prince à destination de Barcelone pour y rester deux semaines.

S’exprimant sur le départ de ces footballeurs, madame Lauture fait les précisions suivantes : « Nous avons aidé les parents à avoir gratuitement les visas permettant à leurs enfants de se rendre en Espagne. J’en profite pour remercier le consul espagnol. Ces footballeurs n’ont presque rien payé pour participer à ce camp de détection des talents. En Espagne, tout (logement, nourriture et autres) sera à la charge du FC Barcelone. Permettez-moi de rappeler que ces jeunes séjourneront durant deux semaines en Catalogne. »

Comme dans un rêve, la représentante de la SOGEBANK, l’air confiant, enchaîne : « En 2030, Haïti, entraînée par Neymar, vient d’éliminer l’Argentine en demi-finale pour ouvrir la porte à la grande finale de la Coupe du monde de la FIFA face à l’Allemagne. Au coup de sifflet final, les Grenadiers se sont imposés par (1-0). Au sein de l’équipe haïtienne, ces jeunes footballeurs choisis par le FC Barcelone. Rêvons un peu !», a-t-elle lancé sous les applaudissements des parents et de certains boursiers présents dans la salle. Nous avons lancé Evens Pierre, un natif de Cité Soleil, et, à l’époque, personne n’oserait croire qu’il serait devenu aujourd’hui le challenger numéro un pour s’adjuger la ceinture de champion du monde de la boxe. La SOGEBANK, a-t-elle rappelé, a toujours cru dans le sport et dans la jeunesse haïtienne », a précisé Johane Nicolas.

Les parents, à l’unanimité, se sont montrés reconnaissants et ne tarissent pas d’éloges à l’égard du comité organisateur de ce camp de détection des talents, composé entre autres de Myria Charles dit sister M, Katia Fièvre, Toussaint Dodbé Coissy, Michael Emeran et Béatrice Lauture.

Aidée par une pléiade de sponsors dans la couverture de l’évènement, Béatrice Lauture a salué la présence lors de ce camp de l’ex-ministre des Sports Evans Lescouflair et le secrétaire général du Comité olympique haïtien Alain Jean-Pierre. Dominique Vorbe de l’école de football SHANA, présent au même titre que Pierrot de la FOSEG, a tenu à souligner qu’on ne fait pas de cadeau aux huit lauréats en précisant que son fils n’a pas été choisi parmi ceux qui doivent se rendre en Espagne.

Il est à signaler que plusieurs de ces jeunes, qui sont en partance à destination de Barcelone, évoluent déjà au sein des équipes jouant le championnat national de D1 ou de D2. À titre d’exemple, Jeff Kerwin Louis (gardien) et Maudwin Germain (ailier gauche) sont au Violette AC, Jorensky Augustin (milieu de terrain) est au club sportif Saint-Louis et Johnny Stanley Zamor, à 18 ans seulement, est un défenseur central titulaire au sein de l’équipe de FC Petit-Goâve.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *