Gaby Joseph, qui fait office, jadis, de la génération dorée de journalistes et de commentateurs sportif Haïtien des années 90, est un ancien footballeur amateur. Il a décidé de mettre, et cela très vite, un terme à sa carrière pour des raisons de blessure à répétions.

Dans la foulée, il s’est lancé dans le domaine de la radiodiffusion. Ainsi, très jeune, soit en 1991, âgé alors de 17 ans, il a été, avec l’aide technique de son ami Faroul Francelet, l’un des membres fondateur de Venus FM, l’une de toute première radio émettant sur la bande FM à Saint-Marc.

Voulant à prix se perfectionner, de quoi parfaire sa connaissance dans le monde de la radiodiffusion, il a retrouvé une autre radio locale, Crystal FM. Ce dernier, composé d’un staff de chroniqueurs sportifs très prisés : dont Miradieu Saint-Jean, Alain Derac, supporté par Claudy Joseph, Lafleur Hicaine et Jude Studer, Gaby en a profité pour se faire un nom dans le cœur des auditeurs.

Devenu membre du CPS (Centre de Promotion Sportif), créé par Raymond Jean-Louis, il a pu intégrer la solide et dynamique section sportive de la Radio Nationale d’Haïti. Ainsi, avant de laisser Haïti pour les USA en juin 1999, Gaby a pu collaborer avec Herby Richmond et Mirambeau Bernard.

S’il a décidé de quitter le pays (Haïti), il n’a cependant pas perdu ses bonnes habitudes. En effet, Il n’a mis que quelques jours seulement pour intégrer la Radio Nouveauté (Boston). Le digne héritier de Raymond Jean-Louis, qui aime travailler en équipe, s’est illustré en faisant partie d’un groupe de journaliste, baptisé : MSP (Millennium Sports Plus). Son dynamisme et son sens du devoir bien accompli lui ont permis de partager micros et conseils avec Dwardy Franck, Chenet Nerette, Herby Richmond et James Auguste. Marcus Darbouze (Radio Bel-Ayiti) et David Cangé faisaient partie également de ce groupement.

Au fait, après 7 ans de bons et de loyaux services fournis aux auditeurs de Boston (MA), le passionné de la radio a décidé de changer d’air. Ainsi en 2006, il a pris la direction de la Floride (USA). Il a mis deux ans pour reprendre service. En 2008, sur l’invitation d’Ed Lozama, Gaby a repris sa plume et son micro. A l’époque, Gaby a pu animer une émission sportive sur la radio Planet17 de Manny & Jean Cherubin.

Le fougueux Gaby n’a pas mis trop de temps pour taper dans l’œil de l’équipe de Bonjour Haïti, constituée de l’expérimentée Elisabeth Guérin, NickyMix, Philippe et Gilbert. Une nouvelle fois, Gaby a fait parler son talent et son aptitude de travailler en équipe puisqu’il a fondé, en Juin 2008 à Miami, l’AJOSHA (Association des Journalistes Sportifs Haïtiens de l’Amérique).

La magie de la radio oblige, Gaby Joseph, malade de la technologie, a créé en 2010, un outil très important pour le développement et l’épanouissement du sport en Haïti : TOTALMIX. Ce dernier n’est autre que le premier réseau sportif Haïtien. Pour concrétiser ce rêve grandiose, Gaby a eu le support de Vladimir Dominque (PDG, Radio Super Gemini), Kénol Walchin, Légupeterson Alexandre, Hugues Félix, Dwardy Franck et Valéry Augustin.

Et depuis, cette radio, le premier réseau sportif haïtien, est disponible sur l’Internet : www.totalmixradio.com. Omniprésent dans les activités sportives où participent Haïti, l’infatigable Gaby Joseph n’est autre que, selon ses pairs, le journaliste haïtien le plus actif du pays.