Exceptionnelle soirée de boxe en Haïti le 24 mai

Initialement annoncée pour le début du mois d’avril, l’exceptionnelle soirée de boxe baptisée « Fight night one » aura lieu finalement le jeudi 24 mai au Karibe Convention Center. Si l’on se fie aux propos de l’éminent promoteur de Boxe internationale Jacques Deschamps Fils, « Les meilleurs talents du noble art de la région, à côté d’Evens Pierre et de Wilky Campfort, y prendront part et croiseront les gants sur le ring du Karibe ».

Dans ses premières mentions, Jacques Deschamps Fils, l’air confiant, a expliqué les raisons pour lesquelles il avait pris la ferme décision de reporter la soirée, annoncée dans un premier temps en avril. A ce sujet, il dit : « La blessure contractée à l’épaule par Wilky Campfort est la cause principale de ce report. En ce qui le concerne, les nouvelles sont plutôt bonnes puisqu’il revient en forme de sa convalescence. Il sera apte à combattre le 24 mai, car il s’est repris complètement ».

S’il a confirmé la présence de Wilky Campfort, double tenant du titre au championnat FEDELATIN, actuel # 11 de sa catégorie (super welter), le patron de la boxe internationale paraît plus que confiant lorsqu’il évoque l’enfant terrible de Cité Soleil, Évens Pierre : « Il s’entraîne depuis environ deux mois en dehors du pays (République dominicaine). J’ose croire qu’il reviendra en forme, surtout après qu’il a raté l’opportunité d’affronter Manny Pacquaio. Vu son statut de # 1 mondial dans la catégorie des poids légers, Évens ne peut se permettre de se présenter, le 24 mai, sur le ring du Karibe, en victime expiratoire. Il se trouve dans l’obligation de gagner pour conserver son titre de triple champion au championnat FEDELATIN et de s’offrir la possibilité de disputer un championnat du monde ».

Par ailleurs, l’éminent promoteur de boxe internationale informe que le samedi 12 mai au Madison Square Gaden, les deux plus grands boxeurs de la catégorie d’Évens Pierre, le puissant Vénézuélien Jorge Linares et l’Ukrainien Vasyl Lomachenko, considéré comme le meilleur boxeur du monde (toutes catégories confondues), ont pris rendez-vous pour en découdre. Rien qu’en regardant ce qui se fait au niveau mondial dans la catégorie d’Evens Pierre, Deschamps avoue : « Une défaite lui serait préjudiciable. Il n’y aura plus de temps à perdre pour the Sun City Kid ».

Pour ce qui est de la présence de la reine de la boxe haïtienne au Karibe le 24 mai, Jacques Deschamps Fils, l’air inconfortable, laisse planer des doutes. Il dit avoir le regret de voir Melissa Saint-Vil aller en Finlande pour défier la championne locale au championnat du monde de WBC. Il ajoute : « Rien qu’en regardant les scores, elle avait livré un combat digne d’une championne de la catégorie. Cependant, les chances de la voir prendre la couronne mondiale sont réduite considérablement. Toujours est-il qu’elle pourrait disputer le championnat du monde de la WBA. En venant au pays, elle s’offrira une belle possibilité de concrétiser ce rêve. Vu qu’elle revient tout juste de vacances et qu’elle vient à peine de reprendre les gants, on n’est pas certain qu’elle accepterait de participer à la soirée du 24 mai. Il faut attendre les prochains jours pour qu’on ait une réponse exacte là-dessus ».

Toute une pléiade de stars du noble art, grands espoirs de la boxe de la zone, certains d’entre eux, précise-t-il, ayant l’habitude de venir en Haïti, seront là pour rehausser l’éclat de la soirée : « Fight night one ». Un ancien champion du monde des super welters, le Vénézuélien Yohan Perez foulera le sol haïtien. Dans la foulée, il a fait mention également de l’intrépide boxeur cubain Pablo Vicente qui avait enchanté le cœur des fans lors de son dernier passage au pays, sans oublier le vaillant Vénézuélien Roger Gutierez. L’imprévisible compatriote de ce dernier, Adrian Perez, qui avait surpris Fernando Pina (Mexique) par K.O lors de la dernière soirée, tenue au Karibe, sera de retour. Pour l’occasion, Perez jusque-là invaincu, aura affaire à un autre boxeur invaincu, le Dominicain Damian Rodriguez.

Les vives tensions politiques qui existent actuellement entre le Panama et le Venezuela ne sont pas sans conséquence sur l’organisation de la soirée du 24 mai, pour répéter Jacques Deschamps Fils. Au dire de Jacques Deschamps Fils, les boxeurs venant du Mexique et du Venezuela ne pourront plus faire escale au Panama avant de fouler le sol dessalinien. Ainsi, dit-il, ils se trouvent dans l’obligation de passer par la République dominicaine. Ce faisant, ils rallieront Port-au-Prince par voie terrestre. Le réputé promoteur de boxe internationale, visiblement affecté par cette situation, mais l’air confiant, signale que ça va constituer une charge financière supplémentaire.

Voulant offrir au public du Karibe un menu copieux, agrémenté et assaisonné de piment et de sel, Jacques Deschamps Fils a fait savoir qu’il avait demandé à Wilky Campfort, accrocheur et très dur sur l’homme, d’affronter le surprenant Adrian Perez. En réponse : « L’actuel # 11 des super welters a refusé d’en venir aux mains avec le redoutable Cubain ».

Signalons qu’évoquant l’exceptionnelle soirée du 24 mai, baptisée « Fight night one », Jacques Deschamps Fils, tout en remerciant ses sponsors : Séjourné S.A., la SOGEBANK et la Maison Henri Deschamps, a déclaré : « Tout est fin prêt ». Il en a profité pour inviter le public du noble art, avant le premier coup de gong qui sera donné dès 7 heures du soir, à prendre d’assaut l’antre du Karibe, au prix de 3 500 gourdes, de quoi prêter main-forte à Evens Pierre, Wilky Campfort ou éventuellement Melissa Saint-Vil qui pourrait, si tout se passe bien, participer à la soirée « Fight night one ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lenouvelliste.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *