Des jeunes Haïtiens en tournée au Portugal

Sporting de Lisbonne, mercredi, jeudi, Estoril jeudi et Sacavenens vendredi, trois clubs portugais qui disputent un tournoi amical de jeunes auquel participe l’Académie Perlas Negras du Brésil. Si Porto et Benfica sont absents, Il reste que le challenge est relevé et les participants ont du pain sur la planche. Pour nous, en Haïti, ce tournoi nous concerne au plus haut point parce que tous les joueurs qui défendront l’Académie Perlas Negras sont des Haïtiens.

 

Le Jour J est arrivé

Pour Élison Ducé, Jonel Désiré et consorts, l’enjeu est de taille. C’est le jour J. Eh oui, si ce tournoi amical est organisé au Portugal avec la participation de Perlas Negras, dans l’objectif de faire évoluer tout un ensemble de jeunes footballeurs sous les yeux des recruteurs portugais, il reste que ce sont de jeunes footballeurs haïtiens avant tout qui sont concernés. C’est comme mettre ces jeunes dans une vitrine footballistique visant à démontrer de quoi ils sont capables.

Qui est Perlas Negras?

En effet, Perlas Negras est une académie de football du Brésil. Mais grâce à sa succursale en Haïti, les formateurs brésiliens ont découvert de jeunes joueurs talentueux qui les ont séduits. Si la majeure partie de ces jeunes joueurs sont des ex-pensionnaires de l’Ecole nationale des talents sporitfs (ENTS), si la plupart ont même participé au Digicel Kick Start Clinic avec mention, les dirigeants de l’Académie s’en foutent. Il n’y a que la qualité du joueur qui importe. Donc, le fait qu’il soit formé par l’ENTS ou une autre école importe peu.

Ainsi, Jacques Saül Métellus qui a porté les couleurs de la sélection nationale U17 à la CONCACAF de 2015, mais aussi Michael Wooller Lajoie, Angelot Exilus, tout comme Alan Jérôme (gardien), Elison Ducé, Jackyto Philogène, Oracius Wilmond, Simson Destiné, Fénelon Marckenson, Registre Veginio, Pierre Frandy, Nalien Anderson, Berlus Anderson, Widny Salomon, Jean Louis Anel, Valdo Étienne, Claude Davidson, Ilosier Stanley Badio, Jonel Desiré, Edmondo Dorvilus…pour ne citer qu’eux font partie de cette académie.

Certains noms vous disent quelque chose parce qu’ils ont porté les couleurs de la sélection U17, U20, U23 ou même de la sélection nationale senior (Jonel Désiré) ou encore parce qu’ils ont brillé au programme de Digicel Kick Start Clinic comme Michael Wooler Lajoie.

La fédération haïtienne de football sait-il où ils sont ?

On n’a pas posé la question aux dirigeants du football haïtien pour la bonne et simple raison que la fédération haïtienne laissait croire qu’avec l’Académie Perlas Negras, il y a une espèce de gentlemen agreement. Aussi, en 2013, c’est un entraîneur de cette Académie, Raphael Novaes, qui avait pris en main la sélection nationale U17. Malheureusement, sa méthode de travail laissait à désirer au point que la sélection nationale haïtienne U17 composée des Jean Wisner Dérival, Arcus Carlens, Jonel Désiré, pour ne citer qu’eux, très prometteuse sous la houlette des techniciens haïtiens faisait long feu sous la houlette de Novaes. Une expérience que les dirigeants du football haïtiens ont répété, en 2017 en confiant à M. Novaes une sélection nationale brillante sous la houlette de James Morisset en coupe caribéenne pour en faire une sélection moribonde et peu inspirée avec la méthode Novaes. Deux expériences qui laissent comprendre que la fédération sait où sont ces enfants du football haïtien.

Qui dispute ce tournoi amical au Portugal ?

Le groupe qui se trouve au Portugal est composé de : Alan Jérôme (gardien), Elison Ducé, Jackyto Philogène, Oracius Wilmond, Simson Destiné, Fénelon Marckenson, Registre Veginio, Pierre Frandy, Nalien Anderson, Berlus Anderson, Widny Salomon, Jean Louis Anel, Valdo Étienne, Claude Davidson, Ilosier Stanley Badio, Jonel Desiré, Edmondo Dorvilus. Angelot Exilus trop pris avec le club brésilien Goias, n’y est pas; Jacques Saul Métellus et Michael Wooler Lajoie non plus pour des raisons non expliqués. Mais les autres sont là. Ils ont défié les jeunes du Sporting CP mercredi soir ensuite ceux d’Estoril avant de finir contre Sacavenens avec l’espoir que quelques-uns d’entre eux trouveront une porte ouverte sur l’Europe dès la saison prochaine en passant par le Portugal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enock Néré

lenouvelliste.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *