Combien de dons reçus par la FHF depuis la qualification des U20?

Un don d’un million de gourdes de la part du Sénat, un million de gourdes de la Chambre basse, dix mille dollars de la mairie de Croix-des-Bouquets, vingt-cinq mille dollars de la part du groupe Jean Vorbe: depuis la qualification de la sélection nationale féminine des U20, les dons affluent en sa faveur. Bilan de l’utilisation de ces sommes.

 Depuis le tirage au sort effectué le 8 mars dernier, on sait désormais que la sélection nationale haïtienne aura à défier l’Allemagne, le Nigéria et la Chine dans le groupe D lors de la phase finale de la Coupe du monde U20 de la FIFA en août prochain en Bretagne (France). Cependant, les amants du football commencent à se demander combien de dons a reçus la fédération depuis la qualification des U20, alors que d’autres se demandent si la elle les utilisera pour permettre aux filles d’avoir la préparation nécessaire et disputer les matchs amicaux qu’il faut afin qu’elles puissent arriver en France pour faire idéalement une bonne Coupe du monde.

À combien s’élèvent les dons reçus ?

« Au 12 mars, la Fédération haïtienne de football a reçu vingt-cinq mille dollars américains (25 000) de la Fondation Jean Vorbe; dix mille de la part du maire Rony Collin, mille dollars d’aide de la part de nos compatriotes haïtiens vivant à Boston, la promesse d’un chèque d’un million de gourdes de la part de la Chambre basse, la promesse d’un chèque d’un million de gourdes de la part du Sénat ; ajoutez à cela la promesse de l’accompagnement de la présidence », révèle le président de la Fédération haïtienne de football, Yves Jean-Bart, joint par WhatsApp. (ndlr : Il n’a pas mentionné la première somme offerte par une compagnie d’Internet et qui était destinée directement à la buteuse contre le Canada en match de classement, Sherly Jeudy).

Sur la destination et l’utilisation des dons reçus?

« Les vingt-cinq mille dollars du Groupe Jean Vorbe étaient destinés à la sélection nationale U20 pour sa qualification. On s’est contenté d’effectuer la séparation. Chacune des joueuses à Trinidad a reçu 1000 dollars via un compte SogeIzi à son nom, soit un total de vingt-mille dollars. Les cinq mille dollars restants ont été distribués aux autres joueuses qui ont participé à la campagne U20, mais qui n’étaient pas à Trinidad. Chacune a reçu environ 250 dollars via un compte Sogebank ouvert à son nom », informe le président.

« Nous avons reçu dix mille dollars du maire Rony Collin de cette somme, 5 000 ont été utilisés pour ravitailler le Centre FIFA Goal en nourriture et les autres 5 000 ont été distribués aux joueuses », ajoute-t-il. « On a reçu des compatriotes de Boston environ mille (1000) dollars que nous allons utiliser pour payer le renouvellement des passeports de presque toutes les joueuses que le don n’était pas essentiellement destinée à la sélection qualifiée », ajoute-t-il avant d’asséner : « Le Sénat avait promis un million de gourdes et on attend encore le chèque, même situation pour la Chambre des députés. Le gouvernement est en contact avec les parents des filles et travaille avec eux pour pouvoir tenir les promesses faites par le chef de l’État et je crois que l’on avance dans ce domaine, mais la FHF n’a pas de détail sur ce qui se fait avec les parents des enfants ».

Sur les améliorations promises dans la préparation des équipes féminines U17 et U20

« On s’inquiète un peu des améliorations promises pour une meilleure préparation des équipes féminines U17 et U20. Mais on reste néanmoins confiant, même si on aurait dû déjà changer les conditions déjà depuis un mois. Le gouvernement nous a demandé une requête formelle que nous avons envoyée ainsi que nos rapports financiers et d’audits qui nous ont été demandés. Si l’on s’inquiète ainsi, c’est parce que les U17 jouent dans un mois, les filles seniors qui sont pour la plupart les U20 font leur entrée en lice le 5 mai dans les éliminatoires de la Coupe du monde de la FIFA, France 2019 et les filles U20 vont en France, fin mai », conclut-il.

À noter que la préparation des filles U17 pour Nicaragua ainsi que leur voyage requiert un budget de 12 millions de gourdes et celui de la préparation des U20 pour le tournoi du mois de juin et de la phase finale un budget de plus de 19 millions de gourdes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enock Néré

lenouvelliste.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *