BAHREÏN – HAÏTI : ET WILDE-DONALD GUERRIER ARRIVE

Au contraire de Duckens Nazon, Wilde-Donald Guerrier n’a pas été mis au ban, mais de façon volontaire, il avait refusé la sélection nationale de football pour réclamer ses primes (Gold Cup 2019). Pour la tournée asiatique, il réintègre l’effectif des Grenadiers pour affronter Bahreïn et Jordanie, les 1er et 4 septembre.

Depuis son dernier match, disputé le 25 mars 2021 au stade Sylvio Cator, victoire d’Haïti (2-0) face à Belize à l’occasion des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, Wilde-Donald Guerrier avait brillé par son absence en équipe nationale. Au passage, il avait raté 9 rencontres, incluant celles de la Gold Cup 2021.

Le natif de Port-à-Piment, après avoir rempilé avec Apollon Limassol (D1 Chypre), a fait son come-back en équipe nationale. Contre Bahreïn, ce mercredi 1er septembre, à compter de 12 heures, il va, sans l’ombre d’un doute, jouer son deuxième match sous la houlette de Jean-Jacques Pierre.

À côté de Wilde-Donald Guerrier, deux autres Grenadiers, Renald Metellus et Fredler “Bijou” Christophe, sont arrivés à Manama eux aussi, ce mardi 31 août.

Reste à savoir s’il (Wilde-Donald  Guerrier : 32 ans) sera titularisé par le sélectionneur national bien qu’il soit le joueur le plus âgé de l’effectif qui est à la disposition de Jean-Jacques Pierre.

Barbarah Bourdeau  / Totalmixradio.com

gabcitoj

Read Previous

FOOT – EXPATRIÉS / MLS : DERRICK ÉTIENNE JR ET COLUMBUS CREW RENOUENT AVEC LE SUCCÈS

Read Next

BAHREÏN – HAÏTI : LE ONZE PROBABLE DES GRENADIERS

en_USEnglish