CHFP 2020 – 2021 : UNE PREMIÈRE JOURNÉE SUR FOND DE COMÉDIE SPORTIVE

Après l’échec cuisant des deux premiers matchs de la série de clôture du championnat haïtien de football professionnel, la Fédération haïtienne de football de concert avec les dirigeants de la commission nationale des arbitres a pris la décision de remplacer les arbitres réfractaires par des jeunes arbitres débutants et anciens arbitres en vue d’officier les autres matches de la première journée. Ce, pour éviter le report des 7 autres matchs de la journée. Hallucinant !

Un nouveau feuilleton s’invite dans le football haïtien. En raison des arriérés de salaires impayés, les membres du syndicat national des arbitres haïtiens ont pris la décision de boycotter la première journée du championnat haïtien de football professionnel. Par cette décision, deux matchs devant se jouer samedi ont été renvoyés malgré la présence des deux équipes. À ce moment, la Fédération haïtienne de football et la commission nationale des arbitres étaient dépassées par les évènements. Ayant du pain sur la planche, la FHF était dans l’obligation d’abattre d’autres cartes.

À la plus grande stupéfaction, les dirigeants de la CONA ont pris la décision de se passer des services des arbitres officiels, qui revendiquent vivement ce qui leur sont dus, en les substituant par des arbitres juniors encore en formation, des anciens arbitres, des anciens commissaires au terrain voire maire de ville selon les constats de nos différents reporters ; la FHF semble avoir eu plus d’un tour dans son sac. De plus, il était convenu que les arbitres femmes auront à assurer la direction de tous les matchs de la première journée. La CONA a dû se passer outre. Les différentes revendications des arbitres du syndicat national ont inversé la tendance.

Ce dimanche 4 avril 2021, certains matches au programme de la 1ere journée du championnat haïtien de football professionnel n’ont pas pu se jouer. D’autres ont dû se jouer sur fond de modifications spectaculaires et insolites dans la liste des officiels devant assurer la direction de la rencontre.

Dans le match devant opposer la Juventus des Cayes face à l’USR, un ancien arbitre et actuel maire de la ville Bob Bereth, comme si de rien n’était, a réuni les deux équipes pour faire jouer le match. Vêtu d’une chasuble jaune floquant du logo de la CONCACAF, le maire de la ville n’a pas pu obtenir quorum pour faire jouer le match, car il y manquait un arbitre assistant. Impossible d’effectuer le match de manière officielle. Cependant, le match s’est joué de manière amicale selon les dernières informations. Au stade Sylvio Cator, le même son de cloche retentissait. Les deux équipes présentes, mais les arbitres n’ont pas fait le déplacement. Le Violette AC et l’Association Sportive Capoise ont dû rentrer chez eux.

Toutefois, trois rencontres ont pu se dérouler et arriver à terme. À l’image de Ouanaminthe FC qui recevait le Cavaly AS de Léogâne, le corps arbitral qui était formé de 3 arbitres officiels préalablement choisis par la commission nationale des arbitres ont fait le déplacement, boudant ainsi les différentes revendications de leurs confrères et consœurs. Vraisemblablement à contrecœur ! De plus, le match qui opposait le Triomphe AC de Liancourt face au Racing FC s’est effectué et terminé sur un score nul et vierge. Cependant, un dirigeant de l’un des clubs affirme que ce ne sont pas les arbitres préalablement chargés par la CONA qui ont assuré le déroulement de la rencontre.

Toujours est-il que le spectacle était au rendez-vous dans cette première journée de la série de clôture du championnat haïtien de football professionnel. Il ne manquait que de l’eau et du pop-corn. Championnat professionnel, vous dites ??

Jean Daniel/ Totalmixradio.com

gabcitoj

Read Previous

CHFP 2020 – 2021 : DBPV – COSMOPOLITES, REPORTÉ

Read Next

FOOT – UNIVERSITAIRE : IMPORTANTE VICTOIRE DE L’AUC SUR L’UNASMOH

en_USEnglish