QUAND FÉMINA JUDO CLUB PROPOSE DE DÉCRÉTER LE 5 FÉVRIER : JOURNÉE NATIONALE DU JUDO

Dans l’optique de vénérer la mémoire de Ernst Laraque, ancien président de la FHJ, le Fémina Judo Club a proposé ce vendredi à la Fédération haïtienne de Judo d’utiliser ses bras techniques afin de décréter la date du 5 février, jour de naissance de Ernst Laraque, comme journée nationale de Judo à l’instar du 28 octobre, jour de naissance du fondateur du Judo Jigoro Kano, décrété comme journée mondiale du Judo.

Pour Fémina Judo Club, Ernst Laraque était un visionnaire, un dirigeant qui a beaucoup apporté au développement du judo haïtien, un modèle à part entière.

D’après un responsable de Fémina Judo Club, le comité exécutif actuel de la FHJ a pour obligation de s’engager dans l’idée de jouer pieds et mains et plaider auprès des autorités étatiques, politiques et olympiques afin de de décréter le 5 février : journée nationale du Judo comme le veut leur proposition.

Né le 5 février 1946 au Cap-Haitien, Ernst Laraque a joué un grand rôle dans la création de la Fédération haïtienne de Judo, membre fondateur en 1972,  puis Secrétaire général et Président de la dite fédération de 1992 à 2012.

Depuis le décès de cette figure emblématique du Judo, la fédération haïtienne traverse des moments très difficiles.  Aucune compétition nationale n’a été organisée au cours de ces dernières années. Des judokas haïtiens dont Joël Brutus et Linouse Desravines ont remporté plusieurs médailles par le passé.

Pour le moment, les judokas haïtiens ne sont plus sur la scène internationale. Ce qui représente pour plus d’un un grand danger pour ce sport de combat qui regorge derrière lui des moments de gloire et d’athlètes de renom.

Pour rappel, Ernst Laraque est décédé le 19 octobre 2012 à l’âge de 66 ans et cette proposition de décréter la date du 5 février comme journée nationale du Judo se trouve depuis 2013 sur le bureau des dirigeants de la Fédération haïtienne de Judo.
Gracien Antoine/ Totalmixradio.com

gabcitoj

Read Previous

FHF – COMITÉ CONSULTATIF : MICHAËLLE JEAN SORT ENFIN DE SON MUTISME

Read Next

VOLLEY – INTERVIEW : ADJANY PIERRE, COACH DE LA SÉLECTION NATIONAL U-17 DE VOLLEY RACONTE SON PARCOURS

en_USEnglish