Report de la course du 1er novembre

Le président de la Fédération haïtienne de cyclisme (FHC), Kénelt Léveillé, nous a confirmé le report de la course baptisée « Lajenès an al pedale », prévue le dimanche 1er novembre 2020 sur le circuit Route 9-Montrouis aller-retour. Rencontré en la circonstance, il en a profité pour nous donner de plus amples précisions sur ce report.

 

Le Nouvelliste : Qu’est-ce qui explique la raison du report de la course du 1er novembre ?

Kénelt Léveillé : Tout n’était pas encore clair entre la FHC et le ministère des Sports. Du côté du secteur privé, c’était seulement C3 éditions qui avait répondu d’une manière positive pour la course chez les filles, une façon de contribuer à l’émancipation de la femme haïtienne dans le sport.

LN : Quelle est la date retenue par la FHC ?

KL : Étant donné qu’on a fait une demande d’aide financière à la Primature, on s’est arrêté sur la date du 15 novembre prochain pour le déroulement, toujours sur le même circuit.

LN : Primature, restons-y. Comment sont les planifications entre la fédération et la Primature ?

KL : Il ne faut pas oublier que la Primature représente l’État haïtien. Nous avons cherché auprès du secteur privé mais à cause de la situation sociopolitique actuelle, ce dernier a fait la sourde oreille à notre demande. C’est la raison pour laquelle nous sommes vus dans l’obligation de nous appuyer sur la Primature. Contactée une première fois, elle ne nous avait pas répondu vu que le budget n’était pas encore approuvé. Mais une fois approuvé, nous réitérons une fois notre demande avec l’espoir qu’elle nous répondra d’une façon positive. D’autant plus que nous faisons une activité visant à ce que la jeunesse se démarque des activités malsaines par la pratique du sport.

LN : Est-ce que c’est toujours le même thème qui est retenu pour la course du 1er novembre prochain ?

KL : Le thème a été remplacé par le « Grand Prix de la Primature » dans le cas d’une entente avec cette dernière et ce sera une course de gros calibre qui verra la participation de tous les clubs cyclistes du pays tant au niveau masculin qu’au niveau féminin.

LN : Le 30 octobre, ce seront les élections pour un nouveau comité exécutif au Comité olympique haïtien (COH). Qu’avez-vous à dire là-dessus ?

KL : Étant membre affilié du COH et président de la FHC, il n’est que d’attendre cette date fatidique avec le souhait que les fédérations et associations fassent le bon choix.

LN : Qu’avez-vous à dire comme mot de la fin ?

KL : Je souhaite que tous les Haïtiens s’unissent et travaillent sans hypocrisie pour des lendemains meilleurs en Haïti

Propos recueillis par Emmanuel Bellevue
 

 

 

 

lenouvelliste.com

Gaby Joseph

Read Previous

Au cœur d’une crise interne, la famille olympique s’invite aux élections ce vendredi

Read Next

La Juventus se paie l’America, Triomphe le Baltimore et l’ASC reste leader

en_USEnglish