Quand la FHVB honore les meilleurs athlètes

Les équipes d’Unasmoh (filles) et Ouanaminthe (garçons) ont remporté, le dimanche 19 mai, au centre Sport pour l’Espoir, la 16e édition du championnat national de volley-ball organisé par la Fédération haïtienne de volley-ball. Les athlètes (filles et garçons), qui ont plané au-dessus de cette compétition, ont été honorés par les autorités fédérales.

Le volley-ball de club battait son plein les 17, 18 et 19 mai au centre Sport pour l’Espoir à l’occasion de la 16e édition du championnat national. Si les fans n’avaient pas fait le déplacement en grand nombre, les équipes qui ont respectivement représenté les 9 communes ont offert, en revanche, un très bon niveau de volley-ball.  

« Nous avons pris du temps pour bien préparer ce championnat, car nous devions prendre à tout prix notre revanche face à Magic», a lâché fièrement Joseph Guy Dumay, entraîneur de l’équipe de Ouanaminthe, lauréate de la compétition. «Vous, qui étiez très bonnes tout au long du championnat, aviez fait une très grande finale face à Tigresses, mon équipe de cœur. Vous n’avez pas chipé le titre », a reconnu la présidente de la Fédération haïtienne de volley-ball, Margareth Graham, qui en a profité pour saluer les efforts de ses collaborateurs d’avoir organisé, malgré les difficultés d’ordre financier, la 16e édition du championnat national.    

Trois trophées pour les filles d’Unasmoh

Trois joueuses, membres de l’équipe championne, ont été récompensées pour avoir guidé la formation de l’Unasmoh au sacre final face à l’équipe des Tigresses. Ce sont : Routeline Jean-Louis (meilleure libéro) et les deux Cubaines ; Maria Dixon (meilleure passeuse) et Emily Bovel (meilleure joueuse). Le trophée de meilleure opposite a été attribué à Angeline Toussaint (Tigresses), celui de meilleure serveuse à Marie Juliette Bayol (Volley 2000). De son côté, Dahjna Blémur (Tigresses) a été désignée comme meilleure bloqueuse et Solaïda Pierre, qui évolue désormais au sein de l’équipe d’Atlanta, a obtenu le trophée de meilleure attaquante.

Quatre distinctions pour les joueurs de Magic

Bien qu’il ait été battu en finale par la solide équipe de Ouanaminthe, Magic, lauréat de cette compétition l’an dernier, a vu trois de ses joueurs s’emparer de quatre trophées, récompensant les joueurs qui ont brillé de mille feux tout au long du déroulement de la 16e édition du championnat national de volley-ball. Eddy Lamour a remporté le trophée de meilleur libéro ; Fritz Wanel Régistre le trophée de meilleur bloqueur et Claude Antoine s’est offert un doublé, en s’adjugeant les trophées de meilleur opposite et meilleur serveur de la compétition.

Pour le reste, ce sont deux joueurs de l’équipe championne (Ouanaminthe) qui ont gagné les trois autres trophées. Junior B. a été nommé meilleur passeur et son compère Kensky Jean-Baptiste a été décoré comme le meilleur attaquant et meilleur joueur de la compétition.

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

kodekings

Read Previous

Unasmoh et Ouanaminthe remportent le National

Read Next

Tempête se paie le champion en titre

en_USEnglish