Le championnat interscolaire 2019 de Petit-Goâve est lancé

Sur la ligne de départ 18 établissements scolaires, issus tous de la cité Faustin Soulouque, participent à la 5e édition du championnat de la Renaissance. À l’arrivée, on n’aura qu’un champion dans cette compétition, dont le coup d’envoi a été donné le jeudi 24 janvier 2019 au parc Anglade.

 

Avant que ne débute la compétition, les 18 écoles participantes, réunies sur la place d’armes de Petit-Goâve, accompagnées d’un disc-jocker (DJ), ont foulé plusieurs rues de la cité soulouquoise en lançant des messages liés à la promotion de l’éducation, de la jeunesse et aux sports. Dans la foulée, les élèves, en présence de plusieurs notables de la ville, ont fait le show pour la plus grande joie des spectateurs.

 Venons-en à la compétition. Bien qu’elle fasse figure de néophyte, l’équipe du collège Bon Berger a livré une très bonne prestation en tenant en échec la formation championne en titre, collège Le Renouveau. Au coup de sifflet final, les deux protagonistes se sont quittés sur le score nul et vierge (0-0).

 Pour le compte de la deuxième journée, disputée au parc Anglade le vendredi 25 janvier, l’équipe du collège Adelina avait pris la mesure de son homologue du collège Davidson Calcino (3-0).

 Il est à signaler que ce championnat n’est autre que le véritable pourvoyeur de joueurs aux équipes masculines de Petit-Goâve évoluant dans le championnat national de D1, D2 et D3.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

kodekings

Read Previous

Les inquiétudes de Marc Collat pour 2019

Read Next

Des progrès importants pour Adonis Stevenson

en_USEnglish