Retour triomphal des Liancourtois en D1

Sept ans après sa dernière saison en première division, le Triomphe FC de Liancourt, tombeur aux tirs au but (4-3) de son homologue d’Accolade de Gros-Morne (0-0, temps réglementaire) au parc Levelt, le mercredi 26 décembre, a retrouvé l’élite du football haïtien.

Pour se hisser aux play-offs, le Triomphe FC a dû batailler fermement pour s’adjuger l’une des quatre places de son groupe.

Lors de la phase finale de cette compétition, les Liancourtois n’ont pas tremblé pour réaliser le service minimal (1-0) contre le Racine FC (Gros-Morne) dans le duel cent pour cent artibonitien. Contre US Pont-Sondé, l’équipe du Triomphe FC s’est imposée avec de la manière (2-0) avant de se neutraliser (1-1) face au FC Port-de-Paix dans l’ultime match de son groupe.

Avec 7 points sur 9 possibles, le Triomphe FC s’est adjugé la première place et s’est qualifié pour la finale de la zone Nord. Pour figurer parmi l’élite du football haïtien, le mercredi 26 décembre, au parc Levelt, il affrontait son homologue de l’Accolade de Gros-Morne, lauréat de l’autre groupe.

Le match âprement disputé n’a permis, au terme des 90 minutes, à aucune des deux équipes de faire la différence. Elles se quittaient dos à dos au temps réglementaire.

Pour départager les deux protagonistes, on a dû recourir à la fatidique séance des tirs au but. Bien qu’il ait raté ses deux premiers tirs, le Triomphe FC, en état de grâce, a pu valider son billet en s’imposant (4-3) au terme de cette séance.

De retour parmi l’élite du football haïtien, l’équipe du Triomphe FC, qui avait déjà fait l’expérience de la D1 en 1998, 2002 et 2011, revient en D1 pour une quatrième fois, et ce avec pour objectif principal de tenir sa place le plus longtemps possible dans la compétition reine du pays.

Il ne reste qu’à l’équipe du Triomphe FC de Liancourt de disputer la grande finale du championnat national d’ascension face au vainqueur de l’autre demi-finale qui verra s’affronter le Violette AC à l’America des Cayes.

 

 

 

 

 

 

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

kodekings

Read Previous

Le sport haïtien orphelin du Dr Jean-Marie Fritz Henry dit Tatach

Read Next

Quel agenda pour le sport haitien en 2019?

en_USEnglish