Tigresses et Exafoot en demi-finale

Pour sa première compétition en première division et sa première rencontre en phase play-offs, Paloma FC n’a pas pesé lourd dans la balance des Tigresses 0-7. Leur manque d’expérience a coûté cher aux « bleus ». ASF est tombée 1-2 devant Exafoot les armes à la main.

Le manque d’expérience de la formation cayenne s’est cruellement manifesté au stade des quarts de finale. Contre les Tigresses, les bleus ont résisté pendant un quart d’heure avant de concéder deux buts en l’espace d’une minute. Melchie Daelle Dumornay, 14e, Flérodina Surpris 15e minute.

Le reste est tout simplement anecdotique d’une naïveté énorme à ce niveau. Les Cayennes jouent bien, mais se font constamment piéger par l’expérience et le talent des Tigresses. Sans pressurer réellement, Melchie et Angeline imposent le tempo dans la zone de récupération, et Roseline Eloissaint ajoute un doublé 20e et 35e minute. Les « jaune et noir » mènent 4-0 à la pause. En seconde période, Géraldine Banatte a remplacé Antoine Anita (49′); côté Paloma, Abaina Louis et Dolores Thomas sont remplacées par Isnada Lebrun et Melissa Dacius 52e; côté.

Pour les Tigresses Flerodina est remplacée par Lovelie Pierre et Taina Gervais a remplacé Sarafina Joseph juste après l’heure de jeu (66′) et la machine jaune et noir se remet en route.

A la 75e minute bien servie par Melchie Daelle, Isnada inscrit le 5e but et Widena Livert, la meilleure buteuse de Paloma FC (9 buts), effectue la plus belle tentative de la partie avec ce tir en lob de plus de trente mètres qui a failli surprendre la portière des Tigresses (76e). Cela ne suffit pas, car, deux minutes plus tard, Medgina Morin, sur une belle ouverture de Roseline Eloissaint, détourne le ballon dans ses filets pour le 0-6 (78′). Pour comble de malheur, Thamar Cambry est expulsée pour une juste protestation. (Une joueuse des Tigresses touchée est soignée en dehors du terrain mais l’arbitre arrête la partie} (81e), puis le dossard 8 après une conversation avec l’arbitre (83′). Paloma FC n’a alors plus grand-chose à perdre. Le but de Lovelie Pierre (90′) n’a fait que sceller le score 7-0 d’une partie perdue depuis le 76 minute.

Exafoot sort ASF dans la douleur

Sans Estericove Joseph touchée au genou droit, Exafoot partait avec un gros déficit. Mais Bettina Petit-Frère ouvre le score dès la 4e minute sur une frappe du gauche à ras de terre pour mettre Exafoot sur les rails 1-0 (4e). Elle écope au passage d’un carton jaune pour des ongles trop longues de la part de l’arbitre Laurencia Elysée qui lui avait demandé de les couper avant la partie. La mi-temps s’achève sur le score de 1-0 à l’avantage de l’Exafoot.

En seconde période, ASF donne un premier avertissement en réussissant un but refusé pour hors-jeu (54e) par l’arbitre Laurencia Elysée. Et, comble de malchance, Bettina Petit-Frère obtient un penalty transformé par le dossard 10 Nancy Lindor d’un plat du pied droit implacable pour le 2-0 (77e).

Cependant, quand le dossard 119 Myrlène Dorcé, d’une frappe du droit de trente mètres, réussit le but de la soirée en lobant Madelina (83e), adversaires et fans ont applaudi le geste. L’ASF est éliminée de la compétition 1-2, mais le but de Myrlène restera longtemps gravé dans les esprits.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lenouvelliste.com

kodekings

Read Previous

Le Real dompte FICA, Don Bosco sort le Baltimore

Read Next

Très bon départ pour le Violette AC et l’Aigle Noir AC

en_USEnglish