Haïti se prépare à affronter Sainte-Lucie

C’est une sélection haïtienne de football très réduite qui s’apprête à affronter son homologue de Sainte-Lucie, le 16 octobre, au stade municipal Pierre Aliker (Fort-de-France, Martinique) dans le cadre de la deuxième journée de la Ligue des nations de la Concacaf. Pour ce match crucial, qui s’annonce difficile, Marc Collat ne pourra pas compter sur les services de plusieurs cadres.

Une semaine après la publication de la liste des joueurs retenus pour affronter Sainte-Lucie, trois d’entre eux (Woodensky Cherenfant) Andrew Jean-Baptiste et Richelor Sprangers, ont déclaré forfait. Dans la foulée, ils ont été remplacés au pied levé par deux joueurs locaux Ronaldo Damus (Real Hope), Djimmy-Ben Alexis (ASC) et Jimmy Shammar Sanon.

Kevin Lafrance forfait

Alors qu’il était attendu à Fort-de-France pour compléter l’effectif de l’équipe nationale, Kevin Lafrance, blessé, a lui aussi déclaré forfait pour le match face à Sainte-Lucie. En effet, le deuxième capitaine de l’équipe chypriote d’AEL Limassol, présent en championnat (5e journée) lors de la victoire de son club, dimanche contre Alki Oroklini (5-1), a dû laisser sa place à la 80e minute. S’il a été remplacé en club par Yiannis Gerolemou, en sélection nationale, il ne sera pas remplacé. Le dernier match de Kevin Lafrance avec les Grenadiers remonte à celui gagné contre les Emirats Arabes Unis (1-0).

Sans Jeff Louis et Wilde-Donald Guerrier (blessé)

Tout compte fait, les 17 Grenadiers retenus pour affronter l’équipe de Sainte-Lucie sont : Johny Placide, Josué Duverger, Mechack Jérome, Ricardo Adé, Alexis Christian Jr, Djimmy-Bend Alexis, Jems Geffrard, Carlens Arcus, Hérold Charles Jr, Bryan Alcéus, Soni Mustivar, Zachary Hérivaux, Jimmy Shammar Sanon, Duckens Nazon, Ronaldo Damus, Derrick Étienne et Frantzdy Pierrot.

Les préparatifs vont bon train

« La sélection haïtienne de football s’est entrainée dans la matinée du mercredi 10 octobre au parc Georges Gratiant avec la participation de dix-sept (17) joueurs qui forment l’effectif final pour le match de la deuxième journée de la Concacaf Nations League contre son homologue de Sainte-Lucie, fixée au 16 octobre. Après les exercices physiques sous les ordres du coach adjoint et physiotérapeute Lopez, la plus grande partie de cette séance était axée sur les coups de pied arrêtés et l’on peut comprendre facilement que le sélectionneur Marc Collat cherchait à développer chez ses poulains les automatismes dans ce secteur du jeu, que ce soit défensivement ou offensivement », a laissé entendre Ernst Benji Joseph, l’attaché de presse de la FHF.

Dans l’attente d’un test match avant le rendez-vous du 16 octobre, les Grenadiers, s’il faut se fier aux écrits de Benji, se donnent à fond : « Sous un soleil de plomb, les Grenadiers ont montré de l’envie, de la détermination et n’ont pas rechigné devant les exercices proposés par l’encadrement technique. En dépit du fait que la chaleur étouffante de la matinée (10h-11h30), surtout que le gazon naturel un peu sauvage de ce parc de 8000 places, doté d’une piste d’athlétisme, situé dans la ville de Lamentin, faisait craindre une catastrophe pour l’organisme des joueurs », a-t-il encore fait savoir.

Avant ce duel explosif, initialement prévu à Basse-Terre (Sainte-Lucie) pour le 13 octobre, mais finalement décalé au 16 octobre à la Martinique, les deux protagonistes restent sur un succès convaincant lors de la journée inaugurale de la Ligue des nations de la Concacaf, car Haïti s’était promenée (13-0) face à Saint-Martin et Sainte-Lucie était allée battre Antigua-et-Barbuda par (3-0).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lenouvelliste.com

kodekings

Read Previous

Une pelouse synthétique au parc Sainte-Claire

Read Next

Entre fans passionnés et hooligans enragés

en_USEnglish