Séminaire de formation pour les entraîneurs de tennis

Au Centre sport pour l’espoir, du 15 au 18 mars, la Fédération haïtienne de tennis (FHT), très à cheval en termes d’organisation de tournois juvéniles et open, a organisé, à l’intention des entraîneurs, un séminaire de formation de niveau II.

Trente-cinq entraîneurs, dont trois filles, venant de Petit-Goâve, Deschapelles, Léogâne, Plaissance du Sud, Cap-Haïtien, Pétion-Ville et Port-au-Prince ont participé, dans une ambiance cordiale et bon enfant, à ce séminaire de formation sous les auspices de la FHT. Ces techniciens, visiblement contents, ont réalisé des travaux en classe et sur le terrain.

Il s’agit pour la Fédération haïtienne de tennis de renforcer la capacité tactique et technique de ces entraîneurs. Ces derniers, disent-ils, représentent le poumon du tennis haïtien. « Ils doivent avoir pour partager avec les autres », croient savoir les membres du bureau fédéral.

Vu l’engouement manifesté par les récipiendaires, le vice-président de la FHT a déclaré : « Ces entraîneurs m’ont étonné, car ils ont suivi toutes les thématiques traitées durant cette semaine de travail. Aux examens, oral et écrit, ils ont pu obtenir de très bonnes notes. Au niveau de la fédération, on ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Au contraire, on essaie déjà de travailler afin qu’on ait d’autres cours destinés à ces entraîneurs qui ont une forte envie d’apprendre. »

Pour ce qui est des arbitres, Francky St-Louis n’est pas en reste. A ce sujet, il a fait savoir : « La fédération a un vaste programme touchant toutes les catégories du tennis. En ce qui concerne les arbitres, dans un délai pas trop lointain, ils auront la possibilité de prendre part à des formations de haut niveau. Vous savez que sans les arbitres et les entraîneurs, on ne peut pas avoir de grands et de bons joueurs de tennis. Tout compte fait, on va travailler pour corriger nos points faibles, car nous voulons avoir des acteurs clés, et ce, dans tous les compartiments de cette discipline ».

En présence de plusieurs membres du bureau fédéral, dont le président Junior Étienne, la FHT a procédé à la remise d’un lot de matériel (balles rouges, vertes et orange, et raquettes) à chaque entraîneur ayant pris part à ce séminaire de formation, organisé au Centre sport pour l’espoir.

Legupeterson Alexandre

lenouvelliste.com

kodekings

Read Previous

Une Haïtiano-Japonaise fait mainmise sur le tournoi Indian Wells

Read Next

Jean Pascal: Finir devant ses fans!

en_USEnglish