TempêteFC sur le toit du football national


Dans un stade Sylvio Cator presque rempli,le Tempête FC de Saint-Marc a encore fait une nouvelle victime, la dernière en date se nomme, le Victory SC massacré (3-0), mi-temps (1-0) en match décalé de la treizième journée pour s’emparer ce jeudi de son quatrième titre de champion dans l’histoire du championnat national Digicel.
Le Tempête FC a réalisé un carnaval voire un festival offensif ce soir en écrasant non sans surprise l’équipe du Victory SC (3-0) dans le match phare de la treizième journée pour remporter son quatrième trophée et devenir ainsi, l’équipe la plus titrée dans l’histoire de la compétition reine du pays après le FICA (5 titres).

Incapable d’arrêter le Tempête, la modeste équipe du Victory SC a dû concéder un premier but à la (12e) minute mais l’arbitre assistant ne l’a pas validé pour une position de hors jeux non existé selon plus d’uns.

Et (4) minutes plus tard, le bourreau de Baltimore, Mackendy Duverger ouvre le score pour permettre au Tempête FC de prendre l’avantage (1-0) et finir la première période sur ce même score et ce pour la plus grande joie de ses plusieurs milliers de fans qui ont pris d’assaut l’enceinte du stade Sylvio.

Au retour des vestiaires, le Tempête laisse venir son homologue du Victory SC dépourvu d’armes et dépassé par les évènements, il ne fait que regarder jouer la formation « Bèl Kolonn » qui en a profité pour recaler les fans en pratiquant un football chatoyant ponctué par deux autres nouveaux buts inscrits en toute fin de match.

Véritable métronome de l’équipe du Tempête FC, Hérold Junior Charles s’est chargé d’inscrire le second but à la (81e)minute suite à une action individuelle, mystifiant toute la défense du Victory SC avant de fusiller Duckenson Fortuné (2-0).

La messe était déjà dite quand Changler Cadet, le transfuge du Cavaly AS inscrivit le (3e) but de la partie à la (83e) minute pour enterrer définitivement le Victory SC (3-0) et remporter son quatrième titre dans le championnat national Digicel.

Ainsi, le Tempête FC devient la seconde équipe ayant remporté plus de titres dans l’histoire de la compétition reine du pays avec (4) titres devancé par le FICA qui en compte (5) alors que les équipes de Baltimore et du Racing Club Haïtien suivent avec (3), celles de l’Aigle Noir, du Violette AC et du Roulado de la Gonâve (2) et les autres champions répondent au nom du Cavaly AS, du Don Bosco, de l’ASC, de l’AS Mirebalais, du Racing FC et de l’Aigle Rouge des Gonaïves, vainqueur de la première édition en 1988 face au Tempête au terme d’une finale d’anthologie disputée à quatre reprises.

L’équipe de l’ashaps.com en profite pour féliciter les dirigeants, les joueurs, les entraîneurs et les fans du Tempête FC qui détient sa quatrième étoile dans le championnat Digicel.

ashaps.com

kodekings

Read Previous

Le Victory SC peut-il calmer le Tempête ?

Read Next

Course poursuite pour éviter la dernière place

en_USEnglish